Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Un paradis à côté du cimetière

Un paradis à côté du cimetière

Les élèves en 3e primaire à l’école communale de Limelette ont adopté le chemin Belle Voie, le 11 janvier. Ils y réaliseront plusieurs aménagements en faveur des oiseaux et des insectes.

 

Les élèves en 3e primaire à l’école communale de l’avenue de Jassans (Limelette) et leur institutrice Carine Van Grieken sont de formidables défenseurs de la nature.

Sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « Chemins au Naturel » de l’ASBL Tous à pied, ils ont décidé d’adopter le chemin Belle Voie situé à proximité du cimetière de Limelette, voisin de leur école, pour y préserver/favoriser la biodiversité et en faire un paradis pour les petits animaux et les plantes de notre région.

L’après-midi du 11 janvier, ils ont invité l’échevin en charge de l’Environnement Philippe Delvaux, pour lui présenter les aménagements qu’ils programment d’y réaliser : la confection d’un tas de bois morts, l’installation de deux nichoirs et d’un hôtel à insectes, la construction de perchoirs à rapaces, la plantation d’arbustes (myrtilliers, viorne, cornouiller), d’arbres fruitiers, de 50 plants de haie, d’un pré fleuri…

L’échevin a constaté que les enfants étaient bien informés : sur l’orientation idéale pour les nichoirs (plutôt au Nord/Nord-Est, afin de protéger les oiseaux de la chaleur aux beaux jours), la hauteur minimum pour dissuader les prédateurs, les plantes mellifères à privilégier pour attirer les abeilles…

« Vous devrez être patients car un pré fleuri n’est pas joli tout de suite, il faut parfois attendre deux ou trois ans », a déclaré l’échevin. « De même pour les haies : certains plants vont reprendre, d’autres pas… c’est la nature qui décide. »

Heureusement, les élèves ont été bien conseillés : ils ont visité la pépinière Le Try de Céroux, avant de choisir les variétés qu’ils achèteront grâce au budget « Chemins au Naturel ».

Si la crise sanitaire l’autorise, les aménagements seront inaugurés au mois de juin, en présence de l’échevin et des voisins de l’école. D’ici-là, plusieurs activités « nature » sont prévues, en plus de l’aménagement de la Belle Voie. Notamment la présentation, le 18 janvier, de trois rapaces venus de la Ferme du Nil.

En guidant l’échevin dans la Belle Voie, les enfants ont regretté la présence de plusieurs déchets. Ils en parleront à l’éco-conseillère de la Ville, pour obtenir un panneau qui rappelle leur souhait de vivre dans une ville propre.

L’après-midi s’est terminée par la signature de la charte d’adoption du chemin.

Actions sur le document