Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Ping-pong caniculaire

Ping-pong caniculaire

Succès des stages sportifs organisés dans les quartiers.

Il s’y était engagé, mais c’était sans compter les passé 30 degrés !

Le 12 août, l’échevin des Sports et de la Jeunesse Benoît Jacob a tapé quelques balles de ping-pong avec les jeunes qui participent au stage organisé jusqu’au 14 août sur le site de l’agoraspace du Buston (Limelette).

« Le Centre Sportif Local Intégré (CSLI) des Coquerées organise régulièrement des stages multisports à des prix démocratiques, à destination des jeunes des quartiers », rappelle l’échevin des Sports. « Grâce au Plan de relance « covid-19 » de la Ville (NDLR : Pass’sports offerts, tarif préférentiel pour les stages organisés par les clubs… renseignez-vous !), quatre stages sont gratuits ce mois d’août, dans quatre quartiers de notre ville, pour les jeunes de 9 à 17 ans. »

Un premier stage a eu lieu dans les infrastructures de l’école communale de Lauzelle, du 3 au 7 août. Un 3e stage est programmé à l’agoraspace de la Chapelle aux Sabots, du 17 au 21 août ; un dernier stage se déroulera du 24 au 28 août, à l’agoraspace du Bauloy.

« Une quinzaine d’enfants y participent chaque fois, certains pas tous les jours. Les activités sont diversifiées : escalade, sports-ballons, sports-raquettes… c’est le laser-game du vendredi qui remporte le plus de succès ! »

Badminton et ping-pong

Le 12 août, ils étaient six à découvrir le badminton et le ping-pong, avec le professeur d’éducation physique Tomassino Rinaldi.

« Les circonstances sont particulières : il fait très chaud, et nous devons appliquer les règles liées au covid-19 », explique l’animateur. « Nous nous arrêtons souvent pour boire. Nous désinfectons le matériel - tables, piquets, raquettes… - au début de l’après-midi et entre chaque tournoi. C’est contraignant, mais les enfants comprennent. »

Tomassino Rinaldi fait preuve de beaucoup de souplesse, c’est nécessaire : certains participants rentrent chez eux pour aller remplir leur gourde, d’autres enfants du quartier se joignent au groupe pour quelques matchs… Ce sont les vacances !

« J’étais déjà venu l’an dernier et j’avais bien aimé, donc je me suis réinscrit cette année », confie Yanis Will, jeune habitant du quartier du Buston. « Les profs sont gentils et je préfère être à l’air qu’enfermé à la maison avec mon frère ! » Même enthousiasme de la part de Valentin Gillard, lui aussi du Buston : « Tout a été annulé à cause du coronavirus alors je suis content que quelque-chose s’organise. J’espère qu’il y aura d’autres stages ! »

C’est l’Ottintoise Amana El Ghazili qui a accepté d’affronter l’échevin des Sports. Habituée à jouer au ping-pong - la famille dispose d’une table à la maison - c’était néanmoins la première fois qu’elle jouait contre une personnalité. « Il s’est bien débrouillé », nous a-t-elle confié. L’honneur est sauf !

Info : www.csli-olln.be

Actions sur le document