Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Vivre à OLLN / Social / CPAS / Nos services / Le Département de l'Action Sociale / Les Initiatives locales d'accueil (ILA)

Les Initiatives Locales d'Accueil (ILA)

En quoi consiste une ILA (Initiatives locales d'Accueil) ?

Dès l'introduction de leur première protection internationale et pendant toute la durée de leur procédure, les personnes ayant demandé la protection internationale de la Belgique ont le droit d'être accueillies dans une structure d'accueil qui leur délivrera une aide devant leur garantir de mener une existence conforme au respect de la dignité humaine. Elles se verront attribuer par l’Agence Fédérale pour l’Accueil des demandeurs d’asile (FEDASIL) une place d'accueil soit dans un centre communautaire soit dans un logement individuel.
A côté des centres d'accueil organisés par Fedasil, ou par l'un de ses partenaires du réseau d'accueil collectif, il existe en effet des habitations individuelles- semi-individuelles - ou  collectives mises à disposition par les centres publics d'action sociale au travers des initiatives locales d'accueil (ILA).
Les demandeurs d'asile ne reçoivent pas une aide sociale équivalente au revenu d'intégration sociale mais une aide dite matérielle (logement, mobilier, nourriture, soins médicaux, accompagnement administratif, cours de français...).

Qui vit dans une ILA?

L'ILA héberge des demandeurs d'asile de diverses nationalités (pays d'Afrique comme la Guinée, le Congo, le Rwanda, le Cameroun, pays arabes comme la Syrie, l'Iran, l'Irak...) et de tous âges.

Que peuvent-ils faire?

Les enfants vont à l'école. Les demandeurs d'asile sont accompagnés durant leur séjour en ILA dans la préparation de leur future intégration dans la société : en fonction des connaissances, pré-requis, diplômes qu’ils possèdent déjà, ils sont inscrits aux cours de français/alphabétisation, et/ou orientés vers des organismes de formation ou parfois, sous certaines conditions, en recherche d’emploi.
Les demandeurs d'asile qui ne connaissent pas notre langue sont invités à suivre des cours de français voire d'alphabétisation. La plupart du temps n'étant pas dans les conditions pour pouvoir travailler, ils suivent, dans la mesure du possible, des formations dans le cadre des cours de promotion sociale.

Une fois la reconnaissance du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire obtenu, ils seront invités à suivre le « parcours d’intégration » obligatoire organisé par les Centres Régionaux d’Intégration (en Wallonie, le CRIBW).

Qui dit accueil, dit également départ!

la durée du séjour est très variable d’une situation à l’autre, et s’étend généralement sur une moyenne de trois à six mois. Lorsque les personnes obtiennent soit le statut de réfugié soit la protection subsidiaire, elles peuvent continuer à séjourner une courte période dans l’ILA, le temps de trouver un logement privé dans lequel s’installer. 

Après le départ de l’ILA, les personnes ayant obtenu le statut de réfugié ou la protection subsidiaire bénéficient des mêmes droits que tout citoyen belge.

Service ILA d'Ottignies-Louvain-la-Neuve

Le CPAS dispose d'une structure d'accueil pour 28 personnes, qui y reçoivent l'aide matérielle.

Contactez-nous

Espace du Coeur de Ville 1
1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

lila@cpas.olln.be

+32 (0) 10 43 65 11

+32 (0) 10 43 65 97

Actions sur le document