Place aux Artistes, tout l’été
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 24.06.2020 - Marie-Claire Dufrêne

Pas de Louvain-la-Plage cet été (pour cause de crise sanitaire) ? Place aux Artistes ! Les familles d’Ottignies-LLN ne vont pas s’ennuyer en juillet-août.


Les opérateurs culturels d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ont le sourire. Grâce à un subside provincial qui devrait s’élever à 25.000€ (dans le cadre de l’opération « Place aux Artistes », pour soutenir le secteur artistique fortement touché par la crise du Covid-19), complété d’un budget de 20.000€ dégagé par la Ville (suite à l’annulation de Louvain-la-Nouvelle et de la Fête de la musique), ils vont pouvoir remettre les artistes du Brabant wallon au travail, cet été.

« J’ai senti un véritable soulagement, quand je les ai appelés pour les en informer », explique Gabriel Alloing, le directeur de la Ferme du Biéreau. « Ils n’ont pas la sécurité d’un salaire qui tombe tous les mois. »

Saule, Karin Clercq, Balimurphy, Simon Laffineur, Grégoire Dune, Lisza, Simon Bertiaux, Clara Schmidt, Marie Laduron… vont animer tous les coins de notre ville, du 3 juillet au 30 août.

Au programme : deux concerts-balades au Bois des Rêves, quatre séances de cinéma en plein air, du théâtre, des livres suspendus dans les arbres, du cirque équestre, une déambulation dans Louvain-la-Neuve, une caravane-guinguette itinérante, une crieuse publique au marché d’Ottignies, des marionnettes, des contes… 42 activités au total, certaines proposées plusieurs fois, la plupart accessibles gratuitement aux enfants de moins de 14 ans et au prix de 5€ pour les adultes.

« Ce projet ambitieux a été monté en 15 jours-3 semaines », constate l’échevin de la Culture David da Câmara Gomes. « Les opérateurs du Pôle culturel du Brabant wallon se sont mis autour de la table pour imaginer une saison d’été complète, diversifiée, accessible à tous. »

L’échevin remercie la bourgmestre, le service des Fêtes et Manifestations, et la police, qui ont revu leur façon de travailler pour octroyer les autorisations dans un délai plus court qu’habituellement.

« C’est exceptionnel et ne constitue en aucun cas un précédent, mais c’est la preuve d’une volonté commune de pouvoir offrir un beau programme d’été à nos habitants. »

Uniquement sur réservation

Le directeur du Centre culturel Etienne Struyf annonce que les réservations sont déjà possibles, pour le programme du Centre culturel (www.poleculturel.be). Il faudra attendre début juillet pour les activités de la Ferme du Biéreau, et le 27 juillet pour les activités de l’Atelier Théâtre Jean Vilar.

« Il est impératif de s’inscrire (et de respecter son engagement), puisque le public sera limité à 30, 50, voire 70 personnes, suivant les activités. Nous prévoyons d’aller dans les quartiers - à la Chapelle aux Sabots, au Buston… - et dans les plaines de jeux communales. En respectant toujours les mesures de sécurité (NDLR : port du masque obligatoire à partir de 12 ans, sauf si les consignes devaient changer). »

Le directeur de la Ferme du Biéreau Gabriel Alloing se réjouit de l’organisation d’une formule « KidZik » le 29 août (9€ la place, pour tous) et de l’installation d’un piano en mode « accès libre » dans le centre commercial de L’esplanade, dès le 18 juillet. Il y restera 14 mois. « Des concerts auront lieu une fois par mois, le vendredi ou le samedi vers 17h. »

La directrice de l’Atelier Théâtre Jean Vilar Cécile Van Snick évoque le programme du « Théâtre en Vil’art » : deux fois trois jours, en août (du 7 au 9 et du 14 au 16). Chaque spectacle sera joué deux fois, sur la place des Doyens. En cas de météo défavorable, le théâtre Jean Vilar est juste à côté !

« Ce sont des spectacles qui ont été créés pour l’intérieur et qui seront transposés à l’extérieur. Les artistes ont accepté de relever le défi de jouer dans des conditions plus difficiles. Nous faisons aussi l’effort de proposer ces 8 spectacles - dont une création, par quatre anciens de l’IAD - gratuitement. »

Enfin, c’est la maison des jeunes « Centre Nerveux » d’Ottignies qui organisera les quatre séances de cinéma en plein air : « Jumanji next level » au centre sportif Jean Demeester, « Le Roi Lion » sur la place de Céroux, « Wall-E » au cortil du Coq Hardi et… « Grease » en formule « Drive in » sur le parking du Douaire, avec livraisons de pop-corn en patins à roulettes, si possible !
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer