Arts plastiques et musique
Affichage pour les mal voyants

Jeudi 7 avril 2011


Pierre Bartholomée


Le chevalier Pierre, Georges, Édouard Bartholomée, né le 5 août 1937 à Bruxelles est un chef d'orchestre, compositeur et pianiste belge.

Pierre Bartholomée fit ses études au Conservatoire de Bruxelles et se fit connaître comme pianiste et compositeur. Il fut ensuite illustrateur sonore, puis producteur à la RTBF, avant d'être nommé en 1972 professeur d'analyse musicale au Conservatoire de Bruxelles. De 1977 à 1999, il est le directeur artistique et le chef permanent de l'Orchestre Philharmonique de Liège.

Pierre Bartholomée fut compositeur en résidence à l'Université Catholique de Louvain où il a enseigné après avoir été professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il est membre correspondant de la classe des Beaux-Arts de l'Académie Royale de Belgique. Il a présidé le jury du concours international de direction d'orchestre Antonio Pedrotti et participé aux travaux des jurys du concours Reine Elisabeth, du concours Gaudeamus et du concours de composition du festival de Besançon.

Distinctions

  • Officier de l'ordre de la Couronne
  • chevalier de l'ordre de Léopold
  • chevalier de l'Ordre national du Mérite
  • lauréat de la médaille d'Or de la ville de Lille

Le roi Albert II lui a conféré le titre de chevalier. Sa devise est Amour Beauté Vérité.

Œuvres

Pour orchestre
  • Harmonique (1970)
  • Polithophonie (1987)
  • Rumeur (1998)
  • Humoresque (1994)

Musique de chambre

  • Chanson pour violoncelle (1964)
  • Mémoires pour piano (1972)
  • Mezza voce pour violon, clarinette, piano et percussion (1980)
  • Fin de série 15 Duos pour deux violons (1995)
  • All Days are Nigths, pour soprano, flûte, violoncelle et piano. D'après le sonnet XLIII de William Shakespeare.
  • Petit cortège petite marche pour harpe, alto, violoncelle, contrebasse, d'après Mozart, en mémoire de la mère de Pierre Bartholomée (2007). Créé en mars 2007 au Palais des Académies (Bruxelles) par l'Ensemble Musique Nouvelle.
  • Rupture des falaises Pièce pour piano, flûte, clarinette, trompette, violon, alto, violoncelle, harpe et marimba(2007)créée en 2008 à l'occasion du 20e anniversaire de l'Ensemble 88.

Vocale

  • Ludus Sapientiae Oratorio (2001)texte de François Jongen à l'occasion du 575e anniversaire de l'Université Catholique de Louvain.
  • Requiem Oratorio (2006)pour grand choeur mixte et ensemble orchestral. Textes de Henry Bauchau, Jessica Serwili et Charles Karemano. Créé au conservatoire de Bruxelles le 8 novembre 2007 par le Laudantes Consort dir. Guy Janssens.

 

Jacqueline Fontyn

Lui découvrant des dispositions musicales précoces, ses parents la confient peu après son 5ème anniversaire, au pédagogue russe, Ignace Bolotine, qui lui donne des leçons quotidiennes de piano, encourage son goût pour l'improvisation et dont elle garde un merveilleux souvenir.

A 14 ans, elle décide de devenir compositeur. Après avoir suivi une formation en écriture musicale auprès de Marcel Quinet, elle se rend à Paris où Max Deutsch lui fait découvrir l'univers de Schoenberg et l'initie à la dodécaphonie, un langage qu'elle utilisera jusqu'en 1979 – mais toujours d'une manière souple et très libre.

Elle fréquente aussi, en 1956, la classe de direction d'orchestre de Hans Swarowsky, à l'Académie für Musik und Darstellende Kunst de Vienne.

Dès 1963, elle enseigne la théorie musicale au Conservatoire Royal d'Anvers; en 1970, elle est nommée professeur de composition au Conservatoire Royal de Bruxelles, poste qu'elle occupera jusqu'en 1990, tout en répondant à de nombreuses invitations d'universités et de conservatoires, notamment d'Europe (Allemagne, France, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Suisse), des Etats-Unis (de New York à San Francisco), du Proche Orient, d'Asie (Chine, Corée, Singapore, Taiwan) et de Nouvelle Zélande. Le catalogue de ses œuvres comprend plus de 100 opus : de la musique orchestrale, vocale, instrumentale et de chambre, qui est interprétée dans le monde entier et figure au programme d'orchestres et de festivals prestigieux.

Parmi les nombreuses distinctions qui lui ont été attribuées, citons le Prix Oscar Espla en Espagne et le Prix Arthur Honegger de la Fondation de France, la commande du Concerto de Violon imposé aux finales du "Concours musical international Reine Elisabeth" en 1976, ainsi que deux commandes de la Fondation Koussevitzky de la Librairie du Congrès à Washington.

Depuis 2006, tous ses manuscrits sont conservés à la Librairie du Congrès.

Membre de l'Académie Royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, Jacqueline Fontyn s'est vue conférer par le Roi en 1993, le titre de Baronne, en reconnaissance de ses mérites artistiques.

Un goût pour les climats harmoniques généreux, un rythme souple, un intérêt sans cesse renouvelé pour l'exploration des ressources instrumentales sont autant d'éléments d'un langage en constante évolution, dont les dimensions expressives et poétiques font appel à la sensibilité et à la curiosité de l'auditeur.

Viktor Kissine

 

Né à Saint-Petersbourg en 1953, a fait ses études ainsi que son doctorat à la Faculté de composition et de musicologie du Conservatoire de Saint-Petersbourg. Il a reçu plusieurs prix internationaux de composition dont Irino Prize 1995 à Tokyo, de nombreuses commandes dont celle des festivals de Pittsburgh et de New-York, du concertgebouw d’Amsterdam et d’ « Ars Musica ». Ses œuvres sont éditées chez Peters/Belaieff.

Esthétiquement issu et tributaire de l’expressionnisme russe (Chostakovitch, Schnittke, Goubaidoulina), le style actuel de Victor Kissine est marqué par une recherche spécifique de la temporalité musicale.

Liste des principales œuvres 


Solo/Solo

Confutatio (Vln), 1997 (22’) Peters/Belaieff Ltd, Stilleben (Vln), 2001 (9’)

Musique de Chambre sans direction/Chamber music without conductor
  • Sonates : pour violoncelle et piano, 1995 (22')
pour violon et violoncelle, 1996 (17’)
pour alto et piano, 2001 (18’)
  • Duo pour alto et violoncelle, 1998 (21’) Peters/Belaieff, Impromptu pour Violon et piano, 1998 (9’) Peters/Belaieff
  • Trio à clavier, 1993, (23’) Peters/Belaieff
  • Quatuor à cordes « Passe la nuit » 1992 (15’) Peters/Belaieff

Ensemble et Orchestre/Ensemble and orchestra
  • Schmetterling (fl.cl.Hp.2vln.alt.vlc.cb) 1997 (17’)
  • Silentium (fl.cl.Pno.2vln.alt.vlc.) 1998 (20’)
  • Partita pour pianoforte, harpe et cordes (2vln.alt.vlc.cb.) 1998 (16’) Peters/Belaieff
  • Miroir, double concerto pour flûte basse, violoncelle et cordes (2vln.2al.2vlc.cb.) 1996 (31’) Peters/Belaieff

Musique vocale/Vocal music
  • Le tombeau de Pasternak (soprano et quatuor à cordes) 1994 (35’)
  • Les abeilles de Perséphone (soprano, trio à cordes graves, clavecin et marimba) 1999 (18’)

Musique de film et des arts de la scène/Music for film and performing arts

  • 45 musiques de film
  • 5 ballets
  • 3 opéras


Discographie

  • Schmetterling par l’Ensemble « Oxalys », Explicit E9904 (Intégral), 1998

  • Partita, trio à clavier, Sonate pour violoncelle et piano, A Philippe Hirschorn dans le disque monographique en édition par Belaieff/Peters et l’Ensemble Musiques Nouvelles 


Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer
Nous contacter

Les services administratifs


Téléphone +32 (0) 10 43 60 00 Fax +32 (0) 10 43 61 09
Espace du Coeur de Ville, 2
1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Les horaires

Les services Population et Etat civil sont accessibles
Le service Urbanisme
  • Lundi de 12h30 à 19h
  • Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30
  • Le samedi matin (UNIQUEMENT pour la consultation des dossiers soumis à enquête publique ou à annonce de projet, et moyennant prise de rendez-vous préalable au moins 24h à l’avance).
    + d'infos >>
Autres services
Les jours de fermeture 2018


Les échevins

Les conseillers

Les services