Bonne Fête, les mamans !
Affichage pour les mal voyants

Seniors - 08.05.2020 - Marie-Claire Dufrêne

Des plantes offertes dans les maisons de repos.


Vous l’avez appris sur notre site ou dans les médias : pour la Fête des mères, la Ville a souhaité fleurir toutes les résidentes confinées dans les maisons de repos situées sur son territoire. Et remercier le personnel de ces institutions pour son dévouement.

Ce 8 mai, nous avons donné rendez-vous à Vasanti Grandjean, du Jardin de Crespières (Ottignies), pour ne pas rater la livraison des 50 kalanchoe à la résidence Malvina (Limelette).

« Heureusement que je n’ai pas traîné pour les commander ! Ce n’est pas facile d’obtenir ce qu’on veut en ce moment », constate la fleuriste. Elle était d’autant plus heureuse d’être l’intermédiaire de la Ville dans cette opération, puisqu’elle réside dans le quartier du Petit-Ry depuis toujours.

Le geste de la Ville a fait mouche ! Auprès du directeur Alexandre Dobbelaere, de son adjointe Florence Thiry et de l’infirmière-chef Fabienne Richel. « Nous distribuerons les plantes cet après-midi, dans les chambres, mais elles doivent d’abord rester en quarantaine à l’extérieur pendant quelques heures. »

Tous testés négatifs : ouf !

Le geste a séduit aussi les résidentes, qui ont découvert la livraison alors qu’elles s’offraient une petite promenade autour de l’institution. « C’est gentil, ça ! », nous a confié Yvette Delporte. « C’est une fleur qui va s’ouvrir ! Ici elle est encore en boutons. »

Nous l’avons interrogée sur le confinement, pas trop difficile à supporter pour elle.

« Yvette, c’est notre modèle », a répondu Anne-Marie Maricq, Ottintoise de longue date. « Elle prend tout avec philosophie ! Nous avons dû adopter de nouvelles habitudes. Nous prenons désormais nos repas dans nos chambres. »

Les résidentes nous parlent de règles très strictes, même si elles bénéficient d’une autorisation de sortie d’un quart d’heure tous les matins. « Quand on revient, nous devons laver nos semelles, c’est très rigoureux, mais on respecte les consignes. Grâce à cela, il n’y a aucun malade dans la maison. »

Tous testés négatifs au coronavirus, résidents et personnel, c’est un immense soulagement pour le directeur.

« Il faut continuer dans cette voie. Si tout se poursuit comme nous l’espérons, nous pourrons envisager des visites, à partir du 18 mai. Mais ce sera à des conditions strictes : dans une tente à l’extérieur du bâtiment, avec une priorité pour les résidents en détresse psychologique. »

On croise les doigts, et pour la fleuriste aussi, qui se réjouit de pouvoir rouvrir son magasin dès ce lundi (d’ici-là, elle poursuit le système des livraisons). « J’aurai un peu d’assortiment, mais pas le choix habituel. Car si nous devons revenir au confinement, mieux vaut ne pas avoir un trop gros stock. Je conseille de passer commande. »

Au total, ce sont 245 plantes et 4 bouquets qui ont été offerts par la Ville, au Chenoy (par Orchiflor), au Colvert (par Fleur de Celle), chez Malvina (par Le Jardin de Crespières) ainsi qu’aux résidences de Lauzelle et du Moulin (par Papyrus).

Bonne fête, les mamans !
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer