Pas de 5G sans analyse et concertation avec la population
Affichage pour les mal voyants

Hotel de Ville - Vie politique - 31.03.2020 - Marie-Claire Dufrêne

Réaction du Collège suite à l'annonce du déploiement de la 5G par Proximus.


La Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve a découvert avec stupeur, ce mardi 31 mars, que Proximus envisageait de lancer la 5G en Belgique dès ce 1er avril. Avec une couverture initiale dans plus de 30 communes, dont une partie d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

S’agit-il d’un (mauvais) poisson, à la veille du 1er avril ?!

La Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, qui n’a absolument pas été tenue informée des intentions de Proximus, est scandalisée par cette manière de procéder et de communiquer, sans aucune concertation. Elle tient à préciser ceci :
  • Le Collège communal s’est toujours montré très prudent, quant à l’installation de nouvelles antennes GSM sur son territoire. Pour rappel, la Ville a introduit récemment un recours contre la décision du ministre wallon de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme d’accorder le permis pour le placement d’une antenne GSM à Limelette (la troisième demande !). Le Collège conserve sa ligne directrice, alors qu’il est prévu qu’une enquête publique démarre prochainement pour une antenne à proximité du futur quartier Athéna.
  • A la question « Pourquoi pas Bruxelles ? », le porte-parole de Proximus répond, dans la presse, « Cela n’y est pas possible en raison des normes d’émission. La Région bruxelloise applique, en effet, des normes moins élevées que dans le reste du pays ». Le Collège communal proteste : Qui a donné l’autorisation pour le déploiement sur ces 30 communes ? Sur quelles bases réglementaires ?
  • Le Collège communal précise que ce projet de déploiement n’est aucunement lié à la convention signée précédemment avec Proximus, dans le cadre du « Smart city live lab ». La Ville y a mis fin le 30 juin 2019, en raison des maigres résultats obtenus.
La Ville regrette que cette annonce intervienne en pleine crise sanitaire, à un moment où l’attention se porte sur le maintien des services publics et le soutien à la population.

La Ville demande à Proximus de ne pas déployer la 5G à Ottignies-Louvain-la-Neuve dans ces circonstances, sans qu’aucune analyse n’ait été faite pour en démontrer l’innocuité et sans qu’il y ait eu de concertation avec la population.

Un courrier a été adressé à la société, en lui demandant d'organiser une séance publique pour les habitants d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, dès la fin de la période de confinement liée à la crise, pour leur expliquer le projet, première étape d'une information et d'une concertation auprès de la population.

Le Collège lui a demandé en outre quelle instance lui a donné l'autorisation pour le déploiement de la 5G sur ces 30 communes et quelles bases réglementaires le soutiennent.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer