« Trop chouette ! », la plaine
Affichage pour les mal voyants

Enfance - Jeunesse - 12.08.2019 - Marie-Claire Dufrêne

La plaine de vacances bat son plein, sur les sites des écoles communales de Blocry et des Coquerées. Pour le plus grand plaisir des 3 à 12 ans, de leurs animateurs et des coordinateurs. Vous aurez 17 ans accomplis au 1er juillet 2020 ? Inscrivez-vous à la formation pour devenir animateur.


Deux mois de vacances, c’est long. Surtout quand papa et/ou maman travaille(nt). Heureusement, notre Ville organise (depuis près de 50 ans) une plaine de vacances publique ouverte à tous - le Centre de Loisirs Actifs « CLA » - sur les sites des écoles communales de Blocry et des Coquerées (Mousty), pour les enfants de 3 à 12 ans.

Ce matin du 12 août, nous avons poussé les portes de quelques locaux, à Blocry, et y avons découvert une ruche vivante et joyeuse.

Tandis que le groupe de Blandine terminait de réaliser de magnifiques affichettes avec les prénoms de chacun, celui de Bosco s’apprêtait à jouer à « Aimes-tu ton voisin ? » pour apprendre à connaître les nouveaux arrivés de la semaine (notre photo).

« Nous avons joué toute la matinée », explique Bosco Nsuami, animateur stagiaire. « A 1, 2, 3, délivrance, petit poisson rouge, épervier, touche-touche… et fait du foot aussi. C’est fatiguant, mais les enfants sont très sympas ! »

La coordinatrice Denise Uwase confirme : les animateurs forment une excellente équipe et se dépensent sans compter, pour que les enfants passent un bel été.

« Ce matin, j’ai fait du base-ball avec les 5-6 ans. C’était très chouette. En tant que coordinatrice, en charge de tous les aspects pratiques de la plaine, j’ai moins de temps pour participer aux activités. Je le fais dès que j’en ai l’occasion : ce sont les meilleurs moments de la journée. »

Elle nous raconte comment la semaine dernière – sur le thème de Disney – a remporté un immense succès. Après le grand jeu du jeudi, les enfants ont gagné des places de cinéma pour la séance «Hercule» du vendredi après-midi.

« Nous avions demandé aux parents de prévoir un pyjama dans les sacs. Ainsi c’était « cosy » comme à la maison, avec un drap qui occultait les vitres du local de projection. Nous étions une septantaine, c’est beaucoup, et il faisait chaud. Mais les enfants ont adoré ! »

Le thème de cette semaine sera décidé lors de la réunion d’après journée. L’équipe pense à « Secret Story » : chaque animateur aura un secret, que les enfants devront découvrir dans les jours prochains. Quel suspense!

Un anniversaire chez les petits

La présence de la journaliste perturbe sans doute un peu les 3-5 ans, en route pour le réfectoire avec leurs boîtes à tartines. Une demoiselle à couettes en perd sa gourde et c’est le drame, il y a de l’eau sur le sol. En larmes : sa maman ne va pas être contente.

« Ce n’est rien, regarde, elle n’est pas cassée… » rassurent les animateurs.

Emile Houdini, animateur depuis plus de 5 ans, a appris à gérer toutes les situations. « On suit une formation pour cela. J’aime beaucoup les enfants. Ça me fait plaisir de leur apprendre des choses comme on m’en a apprises quand j’étais petit. J’ai aussi été à la plaine, à l’école de Lauzelle à l’époque. Je m’amusais bien. »

Karim El Mahi est le coordinateur du groupe des 3-5 ans. Il a été animateur pendant six ans avant de devenir coordinateur en 2011. Il veille sur les enfants avec douceur. « Il faut faire attention aux allergies, préparer les doudous et les couvertures pour la sieste. Ces attentions sont importantes pour que les petits se sentent à l’aise et passent une bonne journée en notre compagnie. » Il est aussi attentif à ses animateurs, dont il essaie de mettre les passions en valeur, pour que l’ambiance soit conviviale.

Il a appris qu’un enfant fêtait son anniversaire aujourd’hui et s’est assuré d’avoir tous les ingrédients qui permettront de préparer le gâteau qui sera partagé lors du goûter. Ce matin, il a accompagné un groupe à la piscine, pour aider à prendre les tickets, les clés des armoires…

« On joue avec eux dans la pataugeoire. Il faut être à plusieurs pour les accompagner à la douche, aux toilettes… »

Il a profité du temps de midi pour aller acheter des ballons - il en manquait, pour réaliser une piscine de ballons - et des tubes pour faire des bulles.

« Après le goûter, quand les enfants auront rejoint leurs parents ou la garderie, nous nous retrouverons en équipe, pour faire le bilan de la journée et décider du programme de demain. »

Devenez animateur !

Le Centre de Loisirs Actifs « CLA » recherche des animateurs.

Les jeunes qui auront 17 ans accomplis au 1er juillet 2020 sont invités à s’inscrire à la session de formation 2019-2020, à l’issue de laquelle ils obtiendront le brevet d’animateur de centres de vacances.

La formation comportera quatre phases, en 2020 : un stage résidentiel de 10 jours pendant le congé de printemps, un stage pratique d’un mois pendant l’été, un week-end d’approfondissement fin septembre et un week-end de qualification durant le congé d’automne.

« C’est un engagement citoyen », constate Lysiane Vanvrékom, coordinatrice Accueil Temps Libre (ATL) au sein du service Enseignement de notre Ville. « Une expérience très enrichissante au niveau de la prise de responsabilités. On acquière en maturité et en confiance en soi quand on doit s’occuper des plus jeunes. »

Lysiane Vanvrékom sait de quoi elle parle : elle a suivi la formation il y a 19 ans, avant d’animer, puis de devenir coordinatrice des plaines du CLA.

« Il y a beaucoup de plaisir à voir la satisfaction des enfants, quand on leur propose des activités. Il y a aussi l’intensité des échanges au sein des équipes d’animation : on y construit des amitiés fortes. »

La coordinatrice ATL regrette que les jeunes d’aujourd’hui s’impliquent moins que par le passé. Beaucoup recherchent des jobs qui rapportent vite et beaucoup, pour pouvoir s’acheter le dernier gadget à la mode.

« Nous sommes une des plaines qui rétribue le mieux ses animateurs, mais il semble que ce ne soit pas encore assez. Pourtant, les échanges avec les enfants, les parents, les autres animateurs… la rencontre avec la diversité culturelle… apportent tellement plus que de ranger des marchandises dans les rayons d’un supermarché ! »

Quand on sait en outre que la formation du CLA, en collaboration avec les Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active (CEMEA), est reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles - laquelle impose la formation d’animateur pour tous les métiers pédagogiques et sociaux - posséder le brevet à 17-18 ans, c’est un fameux plus sur un curriculum vitae !

Info : 010 / 43 61 94, lysiane.vanvrekom@olln.be
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer