Un verger à Limelette
Affichage pour les mal voyants

Mon environnement - 29.11.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Les habitants du quartier du Buston ont adopté le talus communal voisin du terrain de football de Limelette, pour y aménager un verger. Une journée de plantation a eu lieu le 29 novembre, avec les élèves des écoles voisines. Un projet soutenu par les entreprises de l’Alliance Centre-BW.


Les environs du terrain de football de Limelette grouillaient de monde, le 29 novembre sur le coup de 10h30. Les élèves de l’école communale de l’avenue de Jassans et de l’école Saint-Pie X du Petit-Ry s’y étaient donné rendez-vous pour planter 15 arbres fruitiers sur un talus communal de 12 ares voisin du terrain de football.

« Nous avions sollicité aussi l’athénée mais n’avons pas eu de réponse », regrette Benjamin Barbier. Cet habitant du Buston, à l’initiative du projet, rappelle comment cela fait plusieurs années qu’il trouvait dommage de voir ce terrain simplement fauché trois fois par an.

« J’étais certain qu’on pouvait y développer quelque chose d’intéressant. La commune m’a encouragé. J’ai distribué un toutes-boîtes et immédiatement récolté des marques d’intérêt. »

Une quinzaine de voisins (dont plusieurs représentants du collectif « Buston en transition ») se sont retrouvés lors de plusieurs réunions, pour déterminer quels arbres planter. Ils ont pu bénéficier des conseils des jardiniers de la Ville, dont Christophe Pierre, qui réside dans le quartier.

Le projet des habitants étant jugé pérenne, l’éco-conseillère de la Ville leur a proposé d’adopter le terrain en signant la charte qui les engage à prendre désormais en charge l’entretien du site.

« Nous avons appris plein de choses, sur l’intérêt de choisir des variétés qui permettent d’étaler les récoltes, sur la taille des arbres… Suivant l’énergie que chacun pourra consacrer au projet, nous pourrons envisager d’autres plantations dans les prochaines années : des vignes, des petits fruitiers… »

Une première journée de plantations a eu lieu le 24 novembre, avec les habitants ; la seconde, ce 29 novembre avec les écoles. Les premières récoltes sont espérées dans trois ans. Tout le monde pourra venir cueillir, à condition que ce soit pour sa consommation personnelle.

Reforestation à Madagascar

L’échevin de l’Environnement Philippe Delvaux a participé aux journées de plantation, ravi de constater combien ce projet répond à deux des objectifs de cette mandature : accélérer la transition et recréer du lien social.

« Le Conseil communal vient de voter une motion d’urgence climatique. Ce n’est pas une motion qui va tout changer, mais bien les petites actions de chacun », déclare Philippe Delvaux.

L’échevin évoque un projet extrêmement mobilisateur : outre les riverains et les écoles, il a aussi séduit les entreprises, via l’Alliance Centre-BW (qui a offert les arbres) et la société Klépierre (qui a financé la faucheuse, grâce à la vente du miel récolté dans les ruches situées sur le toit du centre commercial de L’esplanade, à Louvain-la-Neuve).

La directrice de l’Alliance Centre-BW Véronique Forget et le représentant du projet Graine de Vie Frédéric Mathot étaient présents le 29 novembre au Buston, pour expliquer comment Ottignies-Louvain-la-Neuve (mais aussi Wavre et Mont-Saint-Guibert) s’est engagée dans le projet « Une forêt comme ma commune », pour compenser l’empreinte écologique des habitants de nos pays industrialisés par la plantation d’arbres dans des pays en voie de développement.

Différentes actions seront organisées pendant 10 ans, pour récolter les fonds qui permettront de planter une forêt équivalente à la surface de notre ville, à Madagascar.

« Pour chaque arbre planté à Limelette, les entreprises de l’Alliance Centre-BW se sont engagées à soutenir la plantation de 25 arbres à Madagascar », annonce Frédéric Mathot. « Et pour chaque m² planté à l’Axis Parc la semaine dernière (900m² au total), 100 arbres à Madagascar (soit 90.000m² au total)! »
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer