Après Louv’, la plage à Mousty
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 08.08.2019 - Marie-Claire Dufrêne

L’été n’est pas fini ! Ses plages, piscines, parasols… ses rêves d’évasion, à deux pas de chez soi. Les piscines en plein air du domaine provincial du Bois des Rêves accueillent les visiteurs jusqu’au 31 août. Attention au stationnement : sur la piste cyclable, c’est 116€ d’amende !


Louvain-la-Plage a remballé ses transats, le 4 août à minuit, avec un excellent bilan : seulement trois jours de pluie, une édition « record » en matière de fréquentation.

A quelques kilomètres de la cité universitaire, les piscines en plein air du domaine provincial du Bois des Rêves (à Mousty) continuent d’accueillir les amateurs de bronzette-trempette, jusqu’au 31 août.

« Tout roule, grâce à nos maîtres-nageurs, nos saisonniers et nos étudiants », constate le directeur du Bois des Rêves Pierre Coutisse, serein malgré l’affluence. « Nous limitons l’accès des piscines à 1000 personnes, pour des raisons d’hygiène et de sécurité. Les jours de canicule en juillet, nous avons dû fermer les grilles très rapidement, le quota de 1000 personnes ayant été atteint peu après l’ouverture. Nous ne voulions pas risquer des malaises dans une file d’attente en plein soleil. Certains étaient déjà là à 6h30, alors que nous ouvrons à 10h ! »

C’est que les visiteurs s’installent souvent pour la journée. Ils emmènent leur « frigo-box » (le pique-nique est autorisé) ou se restaurent à la buvette des piscines.

« Les jours plus calmes, la file d’attente éventuelle n’excède jamais 15-20 personnes. Celles-ci entrent quand d’autres sortent. Depuis 2 ans, un compteur annonce le nombre de visiteurs, à l’entrée des piscines. Nous en avons totalisé près de 2000, certains jours ! »

Pas de piscines l’an prochain

Le site comporte une pataugeoire (de 0,10 à 0,40m de profondeur), une grande piscine (de 0,60m à 1,40m de profondeur) et un espace « bain de soleil » engazonné. Le prix de l’entrée s’élève à 5€/adulte (+12 ans) et 3€/enfant (-12 ans), avec une réduction pour les groupes à partir de 5 personnes.

« C’est la dernière année de ces piscines-là. Elles ont 25 ans, la structure a bougé, nous ne respectons plus tout à fait les normes en matière de débordement d’eau. Les techniques de filtration et chauffage (NDLR : chauffage jusque 20°, le soleil fait le reste pour atteindre 22°-23° en moyenne, 26°-27° les jours de canicule) ont évolué. Les machines fonctionnent encore, mais nous subissons de temps en temps des petites pannes. Il est temps d’installer de nouveaux bassins. »

Le directeur prévient qu’il n’y aura donc pas de piscines au Bois des Rêves l’an prochain. La réouverture est prévue pour la saison 2021.

Mais les enfants pourront toujours profiter de la plaine de jeux, gratuite, ouverte toute l’année. Elle est souvent citée en exemple pour la qualité de ses infrastructures : un menuisier contrôle les jeux tous les jours.

PV pour mauvais stationnement

Malgré les deux grands parkings (800 emplacements), certains visiteurs rechignent à payer les 2€ de stationnement, n’hésitant pas à se garer le long de la route, sur la piste cyclable.

« Nous réprimons de manière tout à fait sévère le stationnement sur la piste cyclable : l’amende est de 116€ », prévient le commissaire Yves Lagrange, en charge de la circulation pour notre zone de police. « Nous avons connu une période difficile et dressé beaucoup de PV, au moment de la canicule. Il y a encore des places dans le grand parking mais il est un peu plus éloigné de l’entrée et certains visiteurs ne veulent pas marcher. »

Le stationnement en épis est autorisé dans la zone « kiss & ride » habituellement réservée aux autocars du collège du Christ-Roi (les panneaux d’interdiction de stationner ont été masqués pour la période de congés scolaires). Mais il est totalement interdit dans le virage voisin du pont du chemin de fer - où des lignes jaunes discontinues ont été tracées - car il empêche la sortie des véhicules, notamment des cars qui viennent régulièrement décharger des groupes de visiteurs.

Nos policiers (les maîtres-chiens, les équipes d’intervention et les agents de quartier) effectuent de nombreux contrôles aux abords du Bois des Rêves, mais aussi à l’intérieur, à la demande des équipes du domaine. A titre préventif, ou pour calmer les bandes de jeunes un peu trop turbulentes, voire s’assurer que la substance fumée sur la terrasse n’est pas illicite. A l’avenir, il sera sans doute interdit de fumer dans l’enceinte des piscines.

Info : www.boisdesreves.be
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer