Un patrimoine à préserver
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 12.11.2018 - Marie-Claire Dufrêne

Certaines sont encore en exploitation, d’autres sont tombées dans l’oubli. Découvrez l’histoire des fermes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, dans un beau livré réalisé par la Ville en collaboration avec le Cercle d’histoire.


Les éditions Academia-L’Harmattan (Louvain-la-Neuve) ont donné vie au projet que notre Office du Tourisme mûrissait depuis 10 ans : le livre « Les fermes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve » vient de sortir de presse.

Découpé en trois parties - les fermes remarquables, les fermettes ou petites entreprises familiales, un mot sur les fermes disparues - il est préfacé par la présidente du Cercle d’histoire local « Chago » Cécile Lucas.

Les textes sont de Laetitia Losfeld, du service Tourisme de la Ville, en collaboration avec le Chago ; la majorité des photos, de l’attachée de presse de la Ville Marie-Claire Dufrêne.

Quelque 38 fermes sont mentionnées, dont 12 sont toujours en activité.

Une remontée dans le temps

Témoin d’un passé presque révolu aujourd’hui, les fermes brabançonnes ont atteint un statut presque symbolique dans le paysage rural wallon. Remarquables ou plus discrètes, ces bâtisses résistent au temps et perpétuent souvent une tradition agricole encore vivace. Qu’elles soient fidèles à leur architecture et fonction d’origine, rénovées ou profondément modifiées pour s’offrir une nouvelle vie, les fermes toujours présentes font aujourd’hui partie d’un patrimoine à préserver. Les plus remarquables d’entre elles sont de jolis points de repère dans le paysage et méritent bien un détour.

Cet ouvrage est une véritable remontée dans le temps pour se plonger dans la vie de nos campagnes aux XVIIe et XVIIIe siècles, jusqu’à nos jours. Il apporte un éclaircissement sur l’histoire des fermes les plus remarquables de la ville et dresse un recensement des petites entreprises foncières et agricoles, encore en activité ou non, qui ont laissé une trace dans les mémoires.


Le 1er d’une longue série

La sortie du livre a fait l’objet d’une conférence de presse, le 12 novembre à la ferme de Balbrière, en présence de plusieurs agriculteurs ou descendants d’agriculteurs de notre ville.

L’échevin en charge des Affaires rurales Cedric du Monceau les a remerciés de préserver leurs bâtiments - les restaurations, ça coûte - pour maintenir nos racines et contribuer au charme de la ville.

L’échevin du Tourisme Benoît Jacob a souhaité que cette publication soit la 1ère d’une longue série. « Je pense à un livre sur les chapelles, un autre sur les bâtiments insolites… il y a de la matière. » Il a annoncé que les étapes de la marche gourmande organisée avec le Kiwanis, en avril, se feraient dans les fermes. « Ce sera le thème de notre année touristique 2019 ! »

Info :
25€, dans toutes les librairies et à l’Office du Tourisme-Inforville
www.editions-academia.be
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer