Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Services techniques / Environnement / Forêts & Espaces verts / Retour de la nature en ville
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Retour de la nature en ville

La Ville met à disposition 2,5 ha d’espaces verts publics communaux pour des projets d’aménagements favorisant la biodiversité et la transition

Vous avez des projets, des idées ou des envies pour aménager un espace vert ? La Ville met à disposition des citoyens et des associations 15 parcelles réparties dans différents quartiers.

Nous sommes impatients de recevoir vos projets pour leur aménagement ! Les projets proposés doivent néanmoins respecter certains critères pour être sélectionnés:

  • Vision sociale et dialogue avec les riverains
  • Biodiversité
  • Economie circulaire
  • Pérennité

La Ville est ouverte à toutes formes de projet pérenne d’« adoption », que ce soit sous forme de prés fleuris, éco-pâturages, potagers ou encore maraîchages. La vision sociale et le dialogue avec les riverains sont également importants, tout comme la mise en place de démarches qui promeuvent une vision d’économie circulaire et/ou de diversité biologique.

Concrètement, cette mise à disposition sera formalisée soit sous forme de la charte « j’adopte un espace vert », soit sous la forme d’une convention d’occupation à titre précaire.

Que faire si vous êtes intéressé.e(s) par un des terrains mis à disposition ?
  • Prendre contact avec le service environnement (ZW52aXJvbm5lbWVudEBvbGxuLmJl).
  • Remplir et renvoyer le formulaire « Manifestation d’intérêt » avant le 1 avril 2021 à ZW52aXJvbm5lbWVudEBvbGxuLmJl
  • Pour chaque parcelle, les formulaires reçus seront examinés selon 4 critères de poids identiques (biodiversité/économie circulaire/inclusion sociale dans le quartier/aspect pérenne du projet) et le projet ayant répondu le mieux à ces 4 critères sera retenu.
Quelles sont les conditions de la charte « j’adopte un espace vert » ou de la convention d’occupation ?

Eléments communs aux deux documents

Toute initiative implique un dialogue avec les services techniques et les riverains. Un « comité d’accompagnement » est créé en vue d’assurer le suivi du projet

Une durée indéterminée, chaque partie pouvant y mettre un terme avec un préavis de 3 mois

La parcelle de terrain est mise à disposition dans l’état où elle se trouve, bien connu de l’occupant et de la Ville (un état des lieux est réalisé préalablement)

L’occupant s’engage à assumer tant matériellement que financièrement l'entretien de la parcelle

En cas de fin d’occupation l’espace doit être remis en état

Différences

La charte « j’adopte un espace vert » est gratuite pour l’occupant dans la mesure où le terrain reste accessible à tous tandis que la convention est payante (5,50 euros par are par an, indexation annuelle) dans la mesure où le terrain est réservé à une ou plusieurs personnes/associations. Les éléments définissant les limites entre le domaine public et le domaine privé (bornes, bordures, clôture, haie, …) doivent toutefois rester en place

Quelles parcelles ?

Les 15 parcelles sont localisées ici. Leur situation est détaillée en annexe.

Une démarche qui fait partie d’une politique globale en matière d’affectation et d’entretien des espaces verts

Inscrit dans le Programme Stratégique transversal (PST) de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, le « Retour de la Nature en Ville » ne se veut pas être un simple slogan mais une réelle volonté d’agir pour accélérer la transition et recréer du lien social.

La Ville souhaite profiter du renouvellement de son marché de tontes et fauchages des espaces verts publics communaux pour affecter 15 parcelles (25.000 mètres carrés) d’espaces verts à des initiatives accélérant le «Retour de la Nature en Ville», pour davantage de biodiversité et d’autonomie alimentaire. Toute initiative implique un dialogue avec les riverains de ces espaces communaux. La Ville accompagne chaque projet et veille à ce qu’il soit pérenne et que les espaces soient entretenus.

Cette démarche fait partie d’une politique globale en matière d’affectation et d’entretien des espaces verts. Tout en restant soucieuse des « 4 fleurs » obtenues au concours provincial et « 3 fleurs » obtenues au concours régional, la Ville souhaite développer davantage la gestion différentiée des espaces verts publics communaux qui passe aussi par l’extension de son programme de fauchage tardif ainsi que par la révision de la politique de fleurissement des ronds-points et des vasques.

Galerie

Actions sur le document