Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Renards

 

Le renard pâtit d'une mauvaise réputation : il éventre parfois les sacs-poubelles et s'attaque, dans certains cas aux poulaillers mais le renard n'est pas un animal dangereux !!!

Le ranard est une espèce protégée et ne peut être chassé. Mais dans la pratique, de simples mesures de prévention permettent de cohabiter avec cette espèce.

A propos des conditions pour le détruire ?

Pour pouvoir chasser le renard, il faut être titulaire d’un permis de chasse. Et pour pouvoir le détruire, il faut obtenir une autorisation particulière auprès de la Division Nature et Forêt de Nivelles (Direction de Mons - 065/32.82.41) en vertu de l’Arrêté du Gouvernement wallon du 18 octobre 2002. Cet arrêté prévoit la destruction de certaines espèces de gibiers et émet d'ailleurs toute une série de conditions :

- "Toute personne pratiquant la destruction au moyen d’une arme à feu (…) doit être titulaire d’un permis de chasse valable".
- "Toute demande d’autorisation de destruction doit être adressée au Ministre ou au Directeur de Centre de la Division de la Nature et des Forêts territorialement compétent".
- "Toute personne procédant à la destruction est tenue d’exhiber soit l’autorisation de destruction, soit son permis de chasse".
- "La destruction du renard ne peut se faire qu’en vue de prévenir des dommages importants aux élevages ou dans l’intérêt de la faune".
- "Sauf si elle s’effectue à l’arme à feu, il est interdit de pratiquer la destruction des renards sans autorisation préalable du Ministre ou de son délégué".
- "La destruction des renards peut se faire toute l’année, de jour comme de nuit. Toutefois, lorsque cette destruction est effectuée au moyen d’une arme à feu, elle ne peut se faire que depuis une heure avant le lever du soleil jusqu’à une heure après son coucher"- http://environnement.wallonie.be

Si vous croisez le chemin d'un renard ou d'un renardeau...

En pratique:

Le renard est un animal principalement nocturne mais il peut sortir en journée s'il se sent en sécurité. Il peut rester à proximité des habitations mais il évite l'homme. Il est recommandé de ne pas attraper un renard non farouche, malade, même un renardeau, car l'animal pourrait se sentir agressé et réagir en griffant ou mordant. 

Si vous trouvez un animal blessé, malade ou un jeune qui paraît abandonné, ne tentez pas de lui porter secours seul. Vous pouvez contacter un agent du DNF ou un agent de CREAVES 

Les maladies?

La rage n'est plus présente en Belgique depuis 2001. L'échinococcose est une maladie parasitaire qui peut se transmettre à l'homme via les oeufs présents dans les crottes du renard, il est à noter que les chats et les chiens domestiques peuvent aussi véhiculer ces maladies. S'il n'y a pas lieu de s'inquiéter, il est néanmoins souhaitable de prendre quelques mesures de précautions:

  • Ne pas manipuler les dépouilles et les excréments de renards;
  • Vermifuger les chiens et les chats dans les régions atteintes par la maladie;
  • Bien laver et de préférence cuire les fruits et légumes potentiellement souillés par les déjections de renards;
  • Se laver les mains après tout contact avec la terre;
  • Ne pas approcher les terriers de renards et en éloigner les chiens.

 

A propos des mesures pour protéger son poulailler.

Une bonne protection peut être assurée par la construction d'un enclos. La clôture doit être constituée d'un grillage dont les mailles ne permettent ni la sortie des animaux domestiques, ni l'entrée d'un animal sauvage (de la taille d'un rat à celle d'un grand chien). Cette clôture doit être enfouie dans le sol à 40 cm de profondeur, pour éviter la pénétration d'une espèce capable de creuser (rat, renard) et d’une hauteur de 2 mètres. Il est en outre indispensable que l'enclos soit couvert d'un plafond en treillis à poule ou que les poules soient mises à l’abri le soir dans un espace dont on aura vérifié l'absence d'interstices de plus de 5 cm.

Il est également conseillé de ne pas laisser des restes de nourriture pour chien et chats à l'extérieur. Protéger votre compost à l'aide d'un grillage ou privilégié les fût à compost. Vous pouvez également vider votre compost temporairement et utiliser les sacs biodégradables pour la revalorisation de vos déchets organiques.

Actions sur le document