Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Services au public / Cohésion et prévention sociales

Cohésion et prévention sociales

Missions, équipe

Notre service est un service communal qui est cofinancé et encadré par trois dispositifs majeurs : le Plan de cohésion sociale, le plan stratégique de sécurité et de prévention et la lutte contre la fracture numérique. Mais que recouvrent ces dispositifs ?

Le plan de cohésion sociale

La cohésion sociale est un concept large qui recouvre beaucoup d’idées et plusieurs définitions. Au sens du décret qui encadre notre travail, la Wallonie définit la cohésion sociale comme l’ensemble des processus, individuels et collectifs qui contribuent à assurer à chacun l’égalité des chances et des conditions, l’équité et l’accès aux droits fondamentaux et au bien-être économique, social et culturel, et qui visent à construire ensemble une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

Pour le Conseil de l’Europe, c'est la capacité d'une société à assurer le bien-être de tous ses membres, en réduisant les disparités et en évitant la marginalisation.

Dans tous les cas, la finalité est d’assurer le bien-être de tous.

Le Plan stratégique de sécurité et de prévention

Un Plan stratégique de sécurité et de prévention (PSSP) est un outil à la disposition des communes permettant de mettre en place des politiques en matière de prévention. L’exécution du PSSP fait suite à un diagnostic local de sécurité qui permet, au travers d’une méthodologie précise, d’analyser les forces et faiblesses en matière de sécurité et de prévention au niveau local.

Pour exécuter ce plan une convention est conclue entre le Ministre de l’Intérieur et une commune. Cette convention est déclinée sous forme d’objectifs généraux, stratégiques et opérationnels et est orientée sur des résultats à atteindre à la fin de la période de validité de la convention.

Les objectifs stratégiques développés par les communes s’inscrivent parmi les cas suivants : diminuer les comportements à risque, agir sur les circonstances et l’environnement criminogènes, dissuader les auteurs potentiels d’infraction, favoriser la resocialisation des jeunes en difficultés, promouvoir une approche intégrée et intégrale, favoriser le contrôle social, diminuer les effets négatifs lies à la victimisation.

Les objectifs opérationnels sont spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et planifiés. Le plan proposé doit conduire à des résultats quantitatifs et qualitatifs démontrables et être déclinés en indicateurs.

Une allocation financière est octroyée au pouvoir local à titre d’intervention dans les frais découlant de l’exécution de la convention (frais de personnel, frais de fonctionnement et investissements).

La lutte contre la fracture numérique

Parmi la batterie de mesures mise en place par la Wallonie pour lutter efficacement contre la fracture numérique, il existe des espaces publics numériques (EPN). Cet espace est une structure de proximité ouverte à tous équipée de matériel informatique et connectée à Internet.
Un EPN offre de l'accès et de l'apprentissage à l'informatique, à Internet et à la culture
numérique sous une forme conviviale, coopérative et responsable.

Le label « Espace public numérique de Wallonie » garantit au public :

  • une offre adaptée de services : accès, initiation, sensibilisation, formation, médiation ;
  • un accompagnement à la fois technologique, pédagogique et humain ;
  • une animation professionnelle par un ou plusieurs animateurs qualifiés ;
  • une infrastructure et des équipements performants ;
  • une ouverture publique de minimum 16 heures par semaine ;
  • une politique tarifaire sociale.

Notre service couvre l’ensemble du territoire communal mais se focalise principalement sur les quartiers de logements publics et les deux centres-villes.

Equipe

Fonctionnaire de Prévention : Mohamed Riani

Educateurs de rue : Aurélie Vandermeeren, Antoine Dubois et Mustafa Kabuh

Chargé de projet de cohésion sociale : Etienne Scorier

Animateur EPN : Alain Pirlot

Responsable du service et chef de projet PCS : Steve Evrard

Actions sur le document