Lourd à voler
Affichage pour les mal voyants

Services communaux - 18.01.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Des plaques collées et boulonnées sur des pierres en marbre : la parade de notre service Travaux pour esquiver le vandalisme à Louvain-la-Neuve.


Le vol des plaques de rue coûte cher à la communauté : près de 3000€ pour recommander et replacer les exemplaires emportés au parc de la Source. Il a fallu le faire déjà deux fois.

« A Louvain-la-Neuve, tout ce qui se trouve sur un piquet ne tient pas longtemps », regrette Philippe Binot, agent technique en chef au service Travaux. « Des pierres de plus de 500kg scellées dans le sol seront certainement plus résistantes. »

C’est Francis Stache, chargé de missions pour le service, qui en a eu l’idée. Les Carrières Berthe de Florennes offraient des pierres en marbre rouge à qui pouvait en avoir l’usage.

« Nous avons été en chercher une dizaine qui présentaient une surface plane, avec le projet de les installer dans les lieux sensibles. »

Un transport lourd (chaque pierre pèse entre 500kg et une tonne, voire plus), effectué à l’aide de deux camions et d’un chargeur élévateur.

Une première pierre a été installée à l’entrée de la Verte Voie, il y a quelques années. Une seconde a suivi, devant le lac, sur laquelle est fixée la plaque reprenant un QR Code de l’Office du Tourisme-Inforville. Une 3e vient d’être placée non loin de la seconde : elle accueille la plaque d’Amnesty International évoquant la plantation d’un chêne rouge à l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits humains (notre photo).

« D’autres pierres accueilleront d’autres plaques, moyennant l’accord de l’Université sur les terrains qui lui appartiennent », annoncent Philippe Binot et Francis Stache.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer