Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Un peu d'histoire

Il était une fois une histoire belge…

 

1968. La place principale de Leuven se fait noire de monde. La débâcle commence… De biens jeunes gens menaçant du poing, brandissant de grandes pancartes, hurlant et lançant de vieux pavés à tort et à travers. « Walen Buiten !». Trop d’étudiants, trop de conflits, trop c’est trop ! Voilà comment les étudiants francophones sont mis dehors par leurs pairs néerlandophones. Où donc peuvent-ils se réfugier ?

Ils ont beau chercher une solution, rien n’y fit… jusqu’au jour où le bourgmestre d’une petite ville brabançonne, Yves du Monceau, leur propose un vaste plateau sur sa commune, Ottignies. Une commune située au cœur du Brabant wallon qui avait pris de l’importance grâce au chemin de fer. Voilà qui ne demande pas beaucoup de réflexion ! Mais c’est un défi de taille qui attend nos étudiants et professeurs : partir d’un bout de terre livré avec quelques fermes, des champs et de la verdure pour y construire une nouvelle université !

    

 

Il faut une grande idée piochée auprès de Léonard de Vinci et une bonne équipe d’architectes et d’urbanistes pour mettre sur pied dès le 1er février 1971, une vraie cité qui englobe l’université elle-même. A peine quelques mois plus tard, en octobre 1972, les premiers étudiants arrivent... chaussés de bottes en caoutchouc sur un site encore boueux et encombré de grues pour suivre les premiers cours de ce qui est aujourd’hui l’Université Catholique de Louvain.

Un chantier tel que l’on n’en voit pas encore le bout aujourd’hui !

Actions sur le document