Espace de rêve pour les toutous
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 06.08.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Le domaine provincial du Bois des Rêves vient d’ouvrir une aire de jeux pour les chiens : 1200m² où ils peuvent courir en toute liberté et rencontrer des copains.


C’est une première en Brabant wallon : le domaine provincial du Bois des Rêves (Mousty) a ouvert, début août, une aire de jeux pour les chiens, vaste de 1200m².

« Nous avons pris conseil auprès de l’ASBL sans collier, qui recommandait une surface de 750m² au minimum. Nous sommes largement au-dessus », se réjouit le directeur du domaine Pierre Coutisse. « Nos gardes ont été formés pour intervenir en cas de conflit entre les chiens. Ils disposent d’une laisse, s’ils doivent immobiliser un animal récalcitrant. »

La nouvelle a circulé rapidement sur Facebook et le 5 août, nous avons croisé une dizaine de toutous bienheureux - et au moins autant de maîtres - dans leur espace dédié.

« Les chiens doivent être tenus en laisse partout ailleurs dans le domaine. Certains maîtres l’oublient. Pour les gardes, c’est désormais plus facile de rappeler la règle en invitant les maîtres à rejoindre l’aire récréative, où les chiens peuvent courir en toute liberté. »

L’espace de jeux est situé dans la « zone didactique » du Bois, au-delà de l’étang quand on vient de l’entrée principale. Un chalet (réalisé par l’équipe du domaine, avec le bois trouvé sur place) permet aux maîtres de s’abriter en cas de pluie. Une trousse de secours s’y trouve. Il y a aussi quelques bancs le long des clôtures.

Les maîtres sont tenus de ramasser les excréments de leurs animaux. Tout le matériel est mis à disposition : bac à déjections, sachets et poubelle.

« Les chiens doivent être en ordre de vaccination et identifiés. Ils doivent bien sûr être sociables. Ceux dont le comportement est incertain doivent porter une muselière. On recommande aussi d’éviter d’emmener un chien en période de chaleur », précise le directeur. « Nous devons encore trouver un système d’abreuvoir. En attendant, nous avons prévu des seaux remplis d’eau. Les maîtres ont l’habitude d’emporter des gourdes avec eux. »

D’autres odeurs

Les Ottintois Shirley Simoen et Frédéric Lombart ont découvert l’aire de jeux avec Puppy, Nao et Lilou, deux Terriers du Tibet et un mélange de Shih Tzu et Bichon : enchantés, tous les cinq ! « Nous avons un jardin, mais il y a un arbre en plein milieu. Ici, l’étendue est totalement dégagée, c’est formidable pour eux », constate Shirley. « Ils découvrent de nouvelles odeurs, rencontrent d’autres copains. Là ils sont épuisés, ça fait une heure qu’ils courent d’une diagonale à l’autre. »

Junior, le Bouledogue anglais, et Polly, le Loulou de Poméranie, de Villers-la-Ville, étaient eux aussi à la fête, même si plus timides dans les approches. Pour leurs maîtres Olivier Legrain et Héléna D’Eramo, c’est important de sociabiliser les animaux.

Didier et Bernadette Servaye sont venus spécialement de Bruxelles avec leur Berger australien Loki. « Nous ne sommes plus venus au Bois des Rêves depuis 20 ans ! Nous avons appris l’ouverture de cet espace sur Facebook, c’est une excellente initiative. »

Info : www.boisdesreves.be
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer