Emotions et récits
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 15.05.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Le Centre culturel a dévoilé sa saison 2019-2020, le 14 mai à Ottignies. Devant un parterre bien rempli. Vivement septembre !


C’est un classique au Centre culturel d’Ottignies : « Sois Belge et tais-toi ! » revient chaque année, avec toujours le même succès. Baudouin Remy a donné le ton, le 14 mai, à l’occasion de la présentation de la saison 2019-2020. S’inquiétant d’abord de savoir s’il y avait, dans la salle, des candidats aux élections du 26 mai - visiblement, il n’y en avait pas - il a chanté les belles promesses des politiques et promis qu’après le scrutin, on allait rire (notre photo) !

Le directeur du Centre Vincent Geens, son adjointe Brigitte Companie et la responsable des spectacles jeune public Delphine Lesceux ont parcouru le catalogue joliment mis en page par Olivier Cravatte, pour donner l’envie aux abonnés de cocher abondamment leur bon de commande.

Plusieurs invités les ont rejoints : Etienne Béchard de la compagnie Opinion publique (dont les danseurs ont été les derniers interprètes de Maurice Béjart), Eric De Staercke (pour un Feydeau présenté en collaboration avec l’Atelier Théâtre Jean Vilar), Daniel Hanssens (qui a dû prendre un drone-taxi pour arriver jusqu’à Ottignies)…

« Une saison de spectacles nous aide à vivre, sentir et penser ce qui se transforme dans notre vie et dans le monde », a constaté Vincent Geens. « Nous avons besoin d’émotions et de nouveaux récits pour réussir nos traversées personnelles, les transitions de notre société, notre pensée du monde. »

Des émotions et des récits, on n’en manquera pas, la saison prochaine : 27 spectacles sont programmés. Plusieurs parleront de la féminité, d’autres de l’amour des livres ; toutes les disciplines seront représentées : le théâtre, la musique, la danse, le cirque…

Collaborations locales

Le directeur a annoncé que la traditionnelle fête d’Halloween serait remplacée par un nouveau festival d’art, de nature et d’enfance, toujours au Bois des Rêves. Il aura lieu le dimanche 29 septembre, de 11 à 18h. Au programme : cyclophones, petits bateaux, tour en licorne, grandes balançoires-oiseaux, champ de fleurs, toile d’araignées géante, orchestres suspendus… Une grande parade « Grrrww ! En avant le vivant ! » partira à 11h de la Grand-Place de Louvain-la-Neuve, pour rejoindre le domaine provincial.

Il a aussi expliqué que le « Festival de Wallonie en BW » s’appelait désormais « Festival Musiq3 en BW » et avait son siège dans les locaux du Centre culturel, à Louvain-la-Neuve. Son président, Benoît Debuyst, a fondé l’Espace Garage et présidé le Centre culturel avant Jacques Duponcheel et Valmy Féaux. Deux spectacles du Festival Musiq3 en BW sont inscrits dans la saison, début octobre.

Avant cela, le Centre culturel accueillera les clowns d’Okidok en résidence pendant une semaine. Le public d’Ottignies se souvient certainement de leurs prouesses dans « Chevaliers », « Slip Inside » et « Ah Ah Ah ! ».

La saison sera riche de nombreuses collaborations locales : avec l’ASBL Un Toit Un Cœur (UTUC, qui fête ses 10 ans), les bibliothèques publiques, la Ferme du Biéreau, la maison des jeunes (pour un Festival des droits de l’enfant), le groupe local 54 d’Amnesty, Quand les femmes s’en mêlent…

« C’est une tradition lors de la date anniversaire de la Déclaration des droits humains : nous proposons un concert de musique du monde, en partenariat avec l’échevinat des Droits humains de la Ville. Après la Palestine, c’est le Maroc qui sera à l’honneur, avec Aziz Sahmaoui. On pourra déguster un couscous avant le concert. »

Le programme est à découvrir sur le site www.poleculturel.be

La vente des abonnements débute le 20 mai ; la vente au billet, à partir du 19 août.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer