Des bouchons, des bouchons, encore des bouchons !
Affichage pour les mal voyants

Enfance - Jeunesse - 14.08.2019 - Marie-Claire Dufrêne

Comme 25 autres jeunes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Alexis Meurice et Chareste Salifou ont été engagés par notre Ville, dans le cadre de l’opération Été solidaire. Ils travaillent pour l’ASBL Horizons Neufs, jusqu’au 23 août.


Chaque année, notre Ville engage des jobistes dans le cadre de l’opération Été solidaire initiée et cofinancée à 90% par la Wallonie.

Cette année, 27 jeunes (de 15 à 21 ans) découvrent ainsi une première expérience de travail, jusqu’au 30 août.

« Nous les avons sélectionnés parmi près de 80 jeunes, en veillant à la mixité fille/garçon et la mixité sociale. Nous ne les engageons qu’une seule fois, pour donner la chance à un maximum de nos habitants », explique l’échevin de la Jeunesse Benoît Jacob. « Ils travaillent pendant 10 jours ouvrables, dans les infrastructures de la Ville/du CPAS ou de leurs partenaires : Centre sportif des Coquerées, Notre Maison, Gîte d’étape, Ferme équestre, Maison Croix-Rouge… »

L’échevin et les animateurs de la Cellule de cohésion sociale de la Ville essaient de tenir compte des souhaits des jeunes, pour les répartir dans les différents lieux d’emploi.

« Ceux qui aiment le contact avec les personnes âgées sont envoyés à la Résidence du Moulin, ceux qui aiment les animaux vont à la Ferme équestre… Cela dépend aussi de quand ils sont disponibles. »

Triage de bouchons

Les Néolouvanistes Alexis Meurice et Chareste Salifou, 16 ans, travaillent pour l’ASBL Horizons Neufs, jusqu’au 23 août. Ils ne connaissaient pas cette institution – à Louvain-la-Neuve depuis 41 ans – qui accueille 79 adultes ayant un handicap mental modéré à profond.

Nous les avons rencontrés en plein triage de bouchons, le 13 août : une activité que les bénéficiaires d’Horizons Neufs effectuent quotidiennement, au départ des sacs de bouchons récoltés notamment par l’Association des Habitants (AH) de Louvain-la-Neuve.

« Notre centre d’activités tourne au ralenti pendant l’été, pour permettre à nos éducateurs/trices de prendre leurs congés. Nos bénéficiaires sont donc moins nombreux à participer à nos stages… et notre conteneur de bouchons déborde ! Le coup de main des jeunes d’Eté solidaire est donc très précieux », constate le directeur de l’ASBL Grégory de Wilde. « C’est la 2e année que nous participons à cette opération : l’occasion pour nous de sensibiliser les jeunes valides aux problématiques du handicap. »

Bouchons en liège d’un côté, en plastique de l’autre… et gare aux bouchons synthétiques « imitation liège ». Alexis et Chareste ont rapidement fait la différence et travaillent à un rythme soutenu. Le 12 août, ils ont fait la connaissance de Bubu, le bénévole ottintois chargé de broyer les bouchons en liège.

« Ce broyat est un excellent isolant thermique et phonique. Les particuliers peuvent toujours en acquérir chez nous. Les bouchons en plastique sont remis à une association d’hémiplégiques », explique Grégory de Wilde.

La semaine prochaine sera consacrée à d’autres activités : stage de danse, réalisation de pompons pour les enfants… Alexis et Chareste sont preneurs ! Le travail n’est pas déplaisant, le contact avec les personnes handicapées ne les effraie pas… et au bout de deux semaines, le salaire leur permettra d’acheter les fournitures, vêtement et chaussures dont ils rêvent pour la rentrée scolaire.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer