Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / CENTRE CULTUREL ISLAMIQUE D'OTTIGNIES LLN

CENTRE CULTUREL ISLAMIQUE D'OTTIGNIES LLN

néant

Sous la coupole, deux salles de prière

Dons et collectes au sein de la communauté musulmane ont permis de financer la construction de la mosquée de Louvain-la-Neuve. Son ouverture est espérée avant la fin de cette année. On pourra boire le thé en dessous des salles de prière, et se documenter sur l’islam, pour améliorer sa connaissance de l’autre.

La mosquée en construction le long de l’avenue Georges Lemaître accueillera en priorité les membres de la communauté musulmane de Louvain-la-Neuve (une cinquantaine de familles).

« Nous devons être un millier de musulmans, dans la commune.

Ceux d’Ottignies et de Mousty fréquentent la mosquée de Court-Saint-Etienne ; ceux de Limelette, celle de Wavre. Peut-être que les musulmans du Bauloy viendront aussi à Louvain-la-Neuve. »

Abdellah Taybi habite la cité universitaire depuis 1983.Technicien chez Glaxosmithkline, il fait partie de la commission technique en charge du suivi de la construction de la mosquée.

« Jusqu’à présent, les cinq prières quotidiennes et le prêche du vendredi midi se déroulent dans le local du Cercle des étudiants musulmans, près du Centre sportif de Blocry. C’est souvent un étudiant qui fait office d’imam.Nous espérons que - comme les quatre autres mosquées du Brabant wallon - notre mosquée sera reconnue par l’Etat belge.»

Il faut savoir que c’est la communauté musulmane qui a payé la construction de la mosquée (500.000€ pour le gros oeuvre, effectué par la Société Générale de Travaux de Bâtiment (SGTB) de Waterloo), sans bénéficier d’aucun subside.

« Les finitions (électricité, chauffage, sanitaires, plafonnage, carrelage et menuiseries intérieures) viendront petit à petit, car nous n’avons pas encore l’entièreté du budget
pour celles-ci (400.000€). Nous comptons sur du bénévolat : plusieurs membres de la communauté sont d’excellents ouvriers, électriciens… L’ascenseur sera placé plus tard, vu la hauteur de l’investissement (25.000€).»

L’ouverture de la mosquée est espérée pour cet automne.

Eloignée des habitations

Le dossier aura mis plusieurs années avant d’aboutir.

« Nos premières démarches datent de 1999 », rappelle Youcef Bouterfa, président de l’ASBL « Centre culturel islamique d’Ottignies-Louvain-la-Neuve » et professeur d’électronique à l’Ephec, qui habite Louvain-la-Neuve depuis 1978. « L’UCL nous a d’abord octroyé un terrain à côté de la place Polyvalente. Les plans de la mosquée étaient presque finalisés quand l’Université a revu sa localisation. »

Au final, même si le nouveau terrain est moins bien positionné que le précédent, par rapport à la Mecque, la communauté musulmane est plutôt satisfaite de sa situation, à proximité de la gare, du centre commercial, de l’antenne administrative, de la maison des jeunes…

« On ne voulait pas que la mosquée soit trop proche des habitations, car pendant le mois de ramadan, les prières « nocturnes » peuvent parfois durer jusqu’à minuit, en
été. La mosquée n’est pas une discothèque – nous l’avons expliqué aux habitants de La Baraque – mais nous comprenons que ce ne soit pas agréable de se faire réveiller par une portière de voiture qui claque. »

Youcef Bouterfa se réjouit des contacts qu’il a eu notamment avec l’Association des Habitants (AH), pour défendre le projet auprès de ceux qui y étaient opposés au départ.

« C’est la méconnaissance de notre religion, laquelle n’a pas bonne presse pour le moment, qui causait cette appréhension. Il n’y a pas énormément de personnes qui assistent aux cinq prières quotidiennes : tout le monde travaille ! Le prêche du vendredi est plus fréquenté, mais il se déroule entre 12h30 et 13h30 en hiver, entre 13 et 14h en été : cela ne dérangera pas les voisins. »

Pas trop « exotique »

Le permis de bâtir a été délivré au printemps 2009 et les travaux ont débuté en mars 2011, le temps de signer le bail emphytéotique avec l’UCL.

L’architecte bruxellois Miloud Bouzahzah, spécialisé dans la construction et la rénovation de mosquées, a imaginé un édifice de forme circulaire pour la partie consacrée à la prière (pour que l’imam puisse se placer au Sud-Est et le public en oblique, face à lui). On accèdera au hall d’accueil, rectangulaire, par un large escalier.

« Nous voulions que le bâtiment s’intègre parfaitement dans son environnement et ne soit donc pas trop « exotique ». Nous avons une culture occidentale : la plupart d’entre nous sont nés et ont grandi ici », insiste Abdellah Taybi.

Quelques éléments font néanmoins référence à l’Orient : la couleur des briques et des joints (rouge « Marrakech »), la coupole (en bois à l’intérieur, couverte de cuivre à l’extérieur), la corniche surplombant les deux entrées (dont une pour les personnes à mobilité réduite), les arcades au dessus des fenêtres…

« Il y a un côté moderne aussi, de par le nombre de fenêtres, leurs châssis en aluminium, les mursrideaux en verre qui donneront beaucoup de lumière à l’intérieur. Nous ferons appel à un décorateur pour le choix des calligraphies arabes et des formes géométriques qui seront reproduites dans les différentes pièces. »

La mosquée comportera une salle de prière pour les hommes (136m²) et une salle de prière pour les femmes en mezzanine (100m²). En dessous de la première, une salle polyvalente (136m²) accueillera des expositions, une bibliothèque, un salon où boire un verre de thé…

« C’est un espace social auquel nous tenons particulièrement, pour travailler sur l’échange, la connaissance de l’autre, la fraternité… pour améliorer le vivre ensemble, en partenariat avec la Ville et l’Université », insistent nos deux interlocuteurs. « La mosquée sera ouverte à tout le monde, musulmans ou non. La bibliothèque permettra de se documenter surce que l’islam enseigne en matière de spiritualité, économie, sociologie, environnement, écologie… Les expositions feront découvrir ce que les scientifiques musulmans ont apporté à la science, par exemple. »

Actions sur le document
CENTRE CULTUREL ISLAMIQUE D'OTTIGNIES LLN