Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / OLLN, Ville «30km/h»

OLLN, Ville «30km/h»

Déjà d’application dans le centre d’Ottignies.

Développer la Ville 30km/h, la majorité communale le prévoyait pour 2021 dans son Programme Stratégique Transversal (PST). Un budget « Mobilité » dégagé par la Wallonie a permis d’accélérer le processus.

« L’occasion fait le larron », se réjouit l’échevin de la Mobilité David da Câmara Gomes. « L’enveloppe pourrait s’élever à 50.000€, dans le cadre du budget dégagé par le ministre de la Mobilité Philippe Henry pour aider les communes à aménager des voiries afin de garantir la distanciation physique dans l’espace publique. La notion est très large et englobe des aménagements en faveur des modes doux. »

Les objectifs ? Améliorer la sécurité routière, atténuer la pollution et les nuisances sonores, augmenter la convivialité.

Déjà tout le centre d’Ottignies

Tout le centre d’Ottignies et une partie de Mousty sont passés en zone 30km/h à la mi-septembre. L’échevin de la Mobilité et le bureau d’étude voiries de notre service Travaux (notre photo) ont profité de la Semaine de la Mobilité pour lancer la campagne d’information (affiches, toutes-boîtes…).

Il s’agit de deux parties de l’avenue des Combattants (le tronçon compris entre le n°120 et le rond-point de la Libération des Camps, et le tronçon compris entre la rue Robert Goffin et l’avenue Reine Astrid), la place de la Gare, la rue Robert Goffin, la Porte et la Boucle du Douaire, la rue de la Station, la rue de Franquenies (le tronçon compris entre la rue de la Station et la rue de Renivaux), le sentier de la Filature, la rue des Technologies (en accord avec la commune de Court-Saint-Etienne), la rue de la Limite (à hauteur du ruisseau du Ry Angon, pour respecter les limites communales), la rue du Monument, la rue du Pont de la Dyle, l’avenue du Douaire, la rue des Tanneries et l’Espace du Cœur de Ville.

« C’est une zone où il était possible de faire des aménagements rapidement », explique David da Câmara Gomes. « D’autres suivront, d’ici la fin de cette année : l’ensemble de Céroux, Limelette (le Buston, le XIe Zouaves, la zone Charnois/Neybergh-Brumagne, Rofessart, la chaussée de La Croix et les rues des quartiers voisins (Tiernat et Ruisseau/Vallée). »

La phase de test durera jusqu’au 7 mars 2021. Pendant ces six mois, la zone 30km/h sera évaluée afin de déterminer les possibilités de mise en zone 30km/h de manière définitive.

Car le tout n’est pas d’installer des panneaux ! Il faut aussi sensibiliser les utilisateurs de la voirie à respecter la vitesse limitée.

« Il restera encore beaucoup à faire ensuite : le Petit-Ry, le Bon Air, Bel Horizon, Blocry, Louvain-la-Neuve… mais ce sont là des voiries plus larges, pour lesquelles des aménagements plus lourds devront être réalisés. »

50km/h sur deux boulevards

L’échevin de la Mobilité annonce également la réduction de la vitesse de 70 à 50km/h, sur les boulevards de Lauzelle et Baudouin 1er.

« Les habitants le réclament depuis longtemps. Ce sont des voiries régionales, mais une ordonnance de police nous permet d’effectuer le test pendant 6 mois également. A nous de prouver à la Région que cette mesure est nécessaire. Pour réduire le bruit, mais aussi parce que les traversées de ces deux boulevards sont de plus en plus nombreuses. La mesure s’ajoute aux nouveaux passages piétons désormais régulièrement utilisés. »

Actions sur le document