Avertissement
Crise sanitaire | Retrouvez toutes les informations sur la page Coronavirus-Covid-19
Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Motion relative à la fracture bancaire

Motion relative à la fracture bancaire

Notre Ville s’oppose à la création d’une société au sein de laquelle de nombreuses personnes sont marginalisées, victimes notamment de la fracture numérique. Les banques ayant des agences à Ottignies-Louvain-la-Neuve recevront copie de cette motion votée par le Conseil communal.

 

Réunis le 18 mai, les conseillers communaux ont approuvé, à l’unanimité, une motion relative à la fracture bancaire.

Partant de plusieurs constats: 

  • Tous les citoyens ne disposent pas d’un ordinateur performant et sécurisé, d’une connexion internet, d’une imprimante, d’un scanner ou encore d’un smartphone ou d’une tablette ;
  • en 2019 en Belgique, 40% de la population était considérée comme « à risque d’exclusion numérique » (UCL-CIRTES) ;
  • ces inégalités touchent principalement les personnes à indice socio-économique faible, précarisées, les personnes seules, isolées, et les personnes plus âgées ;
  • l’accélération du rythme des innovations technologiques impose une adaptation constante des utilisateurs au prix d’un creusement des inégalités ;
  • les banques ferment nombre de leurs agences, les espaces « self banking » disparaissent, de plus en plus de frais sont facturés (principalement pour les opérations au guichet), des frais sont comptés lors des retraits d’argent effectués aux bornes automatiques des banques concurrentes, les virements papiers ont quasi disparu ;
  • les banques réduisent les possibilités d’accéder aux services des agences locales en déviant systématiquement les appels téléphoniques vers un call center ou en renvoyant les clients vers un centre régional

Le Conseil a décidé :

  • de demander aux autorités fédérales d’inclure la question de la fracture bancaire dans les réflexions sur l’élargissement du service bancaire de base ;
  • d’envoyer cette motion aux administrateurs délégués des banques ayant des agences à Ottignies-Louvain-la-Neuve, de leur rappeler leur responsabilité vis-à-vis de la collectivité en raison du caractère essentiel des services qu’elles rendent, ce qui implique de s’adapter aux besoins de tous les usagers, par exemple en assurant la présence hebdomadaire d’un agent à l’Espace Public Numérique (EPN) de la Ville;
  • de demander le maintien des automates permettant l’accès gratuit pour le retrait d’argent, la rédaction des virements et l’impression d’extraits, et de solliciter l’octroi à la demande et gratuitement de virements papiers, ainsi qu’un accueil et un service personnalisé pour les opérations courantes ou plus exceptionnelles (virements à l’étranger par exemple).

La motion sera transmise aux autorités fédérales et wallonnes ayant autorité sur le secteur bancaire.

(MCD - 19/05/21)

Actions sur le document