Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Le parc de Courbevoie s'ouvre au public

Le parc de Courbevoie s'ouvre au public

La Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et l’UCLouvain se sont entendues sur le retrait des barrières et l’ouverture du parc de Courbevoie au public ce mercredi 31 août 2022, après s’être assurées de la conformité technique et urbanistique du lieu.

Le parc de 1,6 hectare installé au cœur du nouveau quartier Courbevoie, à l’entrée de Louvain-la-Neuve fait le lien avec le quartier de la Baraque. Il est bordé d’arbres et de bancs, pour permettre aux promeneurs et promeneuses de profiter de cet espace vert. Des espaces d’eau agrémentent également les lieux, tout en assurant la fonction de bassin d’orage, en cas de fortes pluies.

Suite à une visite des lieux réalisée entre les représentant·e.s de la Ville, de l’Université et du promoteur immobilier en charge de la construction du complexe Courbevoie, ce vendredi 26 août 2022, le Collège communal pourra très prochainement octroyer la réception provisoire des travaux du parc, et ainsi attester des conformités urbanistiques du parc et de ses accessoires. Des plantations devront encore se faire à l’automne mais elles n’empêchent pas la réception du parc ni son ouverture au public.

Par ailleurs, suite à des discussions entre la Ville, l’UCLouvain et le SPW, une zone d’immersion temporaire (ZIT) provisoire a été réalisée par l’UCLouvain et le SPW dans les champs qui bordent la Nationale 4. L’objectif ? Temporiser d’éventuels écoulements, tels que vécus lors des inondations en juin et juillet 2021 (et qui peuvent s’expliquer tant par les conditions météos exceptionnelles que par la présence des chantiers du parking relais et des bretelles d’accès à l’autoroute). Cette zone tampon constitue une solution transitoire en attendant la finalisation des études menées dans le cadre du développement des 30 hectares de la zone dite « SOL extension Monnet ».

La Ville et l’UCLouvain se réjouissent d’avoir pu s’entendre sur ce dossier et prendront prochainement le temps d’évaluer, ensemble, les processus de reprise et de gestion d’espaces publics, dans l’intérêt des citoyen·ne.s ainsi que des personnes parcourant régulièrement la cité universitaire.

Actions sur le document