Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La faute au polypore géant

La faute au polypore géant

error while rendering document-generation-link
Ce champignon a accéléré le déclin des hêtres pourpres voisins des rues de Pinchart et de La Lisière, au Petit-Ry. Ils seront abattus la semaine du 15 mars et devraient être remplacés avant la fin de cette année.

 

Heureusement, il ne se trouvait personne en-dessous.

La tempête Eunice du 18 février a vu un des spécimen de la hêtraie perpendiculaire à la rue de Pinchart (notre photo ci-dessous) s’effondrer sur les terrains de deux habitants des copropriétés des Jardins du Petit-Ry.

L’expert forestier dépêché sur place a constaté que les racines de l’arbre étaient attaquées par le polypore géant, un champignon « opportuniste » qui profite de la faiblesse des vieux arbres pour accélérer leur déclin.

L’expert a examiné les autres arbres de la drève et constaté que plusieurs étaient attaqués, ce qui impose l’abattage de l’ensemble à brève échéance, pour des raisons de sécurité et pour éviter de devoir le faire en période de nidification.

Le Département de la Nature et des Forêts (DNF) wallon ayant rendu un avis favorable, le Collège communal a délivré un permis d’abattage pour les 29 hêtres, en sa séance du 10 mars. Moyennant la replantation d’un nombre d’arbres équivalent à celui abattu, avant la fin de cette année. « Des essences feuillues, de préférence indigènes et résistantes à la sécheresse » a recommandé le DNF.

« L’abattage devrait durer une semaine, à partir du 15 mars », annonce David Dubrulle, de la SPRL Portenart & Co, le syndic représentant les copropriétés des Jardins du Petit-Ry.

« C'est une décision très difficile que celle que le Collège a dû prendre en autorisant cet abattage, en rien de gaîté de cœur, mais bien pour des raisons de sécurité », précise la bourgmestre Julie Chantry.

(MCD - 11/03/22)

Actions sur le document