Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Eau potable: des analyses demandées par l'intercommunale inBW

Eau potable: des analyses demandées par l'intercommunale inBW

error while rendering document-generation-link
Des analyses sont en cours, pour s’assurer de l’absence de fibres d’amiante. L’intercommunale inBW se veut rassurante.

 

Plusieurs habitants ont contacté notre service Travaux suite à la diffusion, le 26 novembre, d’une émission Investigation de la RTBF consacrée aux canalisations en amiante-ciment utilisées pour la distribution d’eau potable.

Notre ville fait partie des 5 communes du territoire desservi par l’intercommunale inBW où le taux de canalisations en amiante-ciment utilisées pour la distribution d’eau potable est supérieur à 5% du réseau de la commune (14,38 % au 31 décembre 2020, pourcentage en cours de mise à jour pour intégrer les travaux effectués en 2021).

Le 15 février, l’inBW nous a fait savoir qu’elle avait commandé des analyses à un laboratoire indépendant, pour rassurer ses clients : 12 prélèvements sont effectués cette semaine, dont 3 dans notre commune. Les résultats sont espérés endéans les 2 prochains mois.

« Les quartiers retenus pour les prélèvements présentent les conditions les plus « défavorables » de notre réseau c’est-à-dire présentant des caractéristiques telles que, s’il devait y avoir des fibres d’amiante dans l’eau, elles seraient en nombre plus importantes dans ces zones-là. En pratiquant de la sorte, nous pourrons donc confirmer que si en ces endroits nous détectons peu ou pas de fibres d’amiante, alors le risque d’en trouver ailleurs sera encore nettement moindre », annonce l’intercommunale.

L’intercommunale assure de la bonne gestion de son réseau, qui s’appuie sur une politique de management des risques prenant en compte de nombreux critères, dont ceux des bilans des recherches scientifiques. « Nous suivons d’ailleurs de très près les résultats des campagnes d’analyses réalisées par de plus importants opérateurs wallons ou flamands via les groupes de travail de notre association sectorielle AQUAWAL auxquels nous participons. »

Toutes questions peuvent être posées au service communication d’inBW : Y29tbXVuaWNhdGlvbkBpbmJ3LmJl (lien à cliquer).

(MCD - 17/02/22)

Actions sur le document