Information

Crise ukrainienne : Cliquez ici pour consulter la page qui rassemble les informations dont nous disposons pour l'accueil des ressortissants ukrainiens. 

 

Coche verte
Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Crise ukrainienne : accueil et aide dans notre Ville

Crise ukrainienne : accueil et aide dans notre Ville

Cette page rassemble toutes les informations officielles que nous recevons au fur et à mesure au sujet de l'accueil des ressortissants ukrainiens. N'hésitez pas à la consulter régulièrement. 

Dernière mise à jour, le 31/03/2022

 

Face à la crise en cours en Ukraine, notre commune se mobilise pour organiser l'accueil des ressortissants ukrainiens qui affluent vers notre pays pour fuir la guerre.  

Nous sommes face à une procédure d'accueil inédite et qui demande des mesures particulières afin d'octroyer le statut de protection temporaire à ces ressortissants ukrainiens.

Qu'en est-il dans notre commune?

Fedasil gère la répartition et l'envoi des ressortissants ukrainiens dans les différentes communes après leur passage au Centre d'enregistrement de Bruxelles. Grâce à la générosité de beaucoup de citoyens qui se sont manifestés avec des propositions d'hébergement, l'accueil de ces exilés ukrainiens envoyés par Fedasil a commencé chez nous vendredi 18 mars avec l'arrivée de 15 personnes. 

L'organisation de l'accueil et de la prise en charge d'un nombre aussi important de personnes en peu de temps est assez complexe, à tous les niveaux (Fédéral, communal, CPAS, etc). Grâce aux nombreux agents de l'administration communale et du CPAS, tous services confondus, la mise en place de l'accueil des ressortissants ukrainiens a pu se mettre en place chez nous de manière réfléchie pour être en mesure d'accueillir dignement ces personnes et d'assurer leur suivi administratif afin qu'ils puissent bénéficier au plus vite des aides qui sont mises à leur disposition.

A ce stade, nous voyons encore tous les jours des changements dans l'organisation pratique de l'envoi des ressortissants ukrainiens. Nous savons désormais que Fedasil procède par Province, nous serons donc amenés à accueillir régulièrement de nouveaux groupes de ressortissants ukrainiens au cours des prochaines semaines / mois (selon l'évolution de la situation). Concrètement, c'est Fedasil qui procède au recoupement entre les offres d'hébergement et les besoin des personnes qui viennent s'enregistrer auprès d'eux. Sur cette base, ils contactent les communes pour annoncer l'arrivée de personnes à qui ils ont déjà attribué un logement sur base des fichiers que nous leur envoyons. A ce moment-là, les hébergeurs concernés seront contactés par nos services pour leur annoncer l'arrivée imminente des ressortissants qu'ils ont proposés d'héberger. 

Fedasil nous informe qu'actuellement, 77% des ressortissants ukrainiens ont déjà une solution de logement à leur arrivée en Belgique. Ceci signifie que de nombreuses propositions d'hébergement resteront sans suite, dans un premier temps. 

Malgré le besoin pressant d'aide et la nécessité d'offrir un toit et du répit à ces personnes, il est essentiel que nos services puissent respecter les procédures telles qu'elles ont été définies. Une manière de montrer sa solidarité et d'aider est de permettre à tous nos services (CPAS, Démographie (qui rassemble les services Etat Civil Population et Étrangers), Enseignement, Affaires Sociales, ...) de s'occuper de ces personnes dans le cadre de leur arrivée par Fedasil. Certaines personnes sont déjà arrivées par l'intermédiaire de proches mais nous souhaitons éviter autant que possible les arrivées sans passer par la répartition communale de Fedasil car cela complexifie beaucoup le travail de nos services, fait perdre du temps lors de l'opération complexe de matching entre les offres et les demandes de logement et augmente le travail de vérification des disponibilités. 

 

Comprendre la procédure d'enregistrement  

Concrètement, les ressortissants ukrainiens munis de leurs documents d’identité peuvent se présenter au centre d’enregistrement situé au Palais 8 du Heysel (rue du Verregat 1, 1020 Bruxelles), du lundi au dimanche. Sont concernés les ressortissants ukrainiens résidents en Ukraine ainsi que les ressortissants de pays tiers ou les apatrides bénéficiant d’une protection en Ukraine et les membres de leur famille.

Chaque personne qui souhaite bénéficier de la protection temporaire doit se présenter en personne au centre d’enregistrement munie de ses documents d’identité ukrainiens. Il est alors procédé à un enregistrement et une attestation de protection temporaire est délivrée pour autant que les conditions d’octroi de la protection temporaire soient remplies. Une attestation de protection temporaire par personne est délivrée et ce même pour les enfants. Sans attestation, la protection temporaire ne s’applique pas.
Muni de cette attestation, la personne se rend à l’administration communale du lieu de sa résidence afin d’être inscrite aux registres de la population. Notre service Population - Etrangers s'occupe de cette inscription (voir ci-dessous).   

 

Vous souhaitez proposer un hébergement? 

Une fois le statut de protection temporaire accordé, la priorité concerne la mise à disposition de logements aux personnes déplacées d'Ukraine.

Après une première phase d'hébergement de crise, beaucoup d'entre elles auront encore besoin d'un logement temporaire de crise avant de pouvoir commencer leur intégration et d'emménager dans un logement permanent. C’est pourquoi, un appel a été lancé aux citoyens à travers tout le pays. Les citoyens qui souhaitent faire preuve de solidarité et offrir un abri temporaire aux Ukrainiens en fuite dans l'attente d'un lieu de résidence permanent peuvent s'inscrire en complétant le formulaire ci-dessous :

formulaire de proposition d'hébergement (lien à cliquer)

Toutes les propositions sont envoyées vers Fedasil afin de pouvoir procéder à la correspondance entre les offres et les demandes qu'ils auront identifiées lors de l'enregistrement des ressortissants ukrainiens. 

 

Qu'est-ce qui est attendu de la personne qui accueille?

 

S’engager de manière réaliste, tout en acceptant les limites et contraintes.

Proposer gratuitement :

  • un logement décent et salubre, à l’abri du froid et de l’insécurité.
  • un accès aux sanitaires (douche, wc, lessive) et à des repas
  • une assistance, en fonction de vos possibilités, pour aider ces personnes dans leurs démarches pour leur installation

 

Merci de faire preuve de bienveillance :

  • Respecter le silence. Éviter les questions intrusives et sur leur vécu qu’il est difficile d’aborder.
  • Faire preuve d’empathie sans victimiser ni jouer les psychologues.
  • Respecter l’autonomie. Proposer sans imposer.

 

Un petit guide à l'attention des familles qui hébergent des exilés de guerre est disponible en cliquant sur le lien suivant: 

GUIDE À L’INTENTION DES FAMILLES QUI ACCUEILLENT DES RÉFUGIÉS DE GUERRE EN PROVENANCE D’UKRAINE

 

Une charte d’engagement mutuel est disponible pour vous aider à organiser la cohabitation et le vivre-ensemble. 

Accédez au document en cliquant sur le lien suivant: 

Charte hébergement citoyen

 

Retrouvez en cliquant sur le lien suivant, un petit guide de communication pour vous aider à vous comprendre mutuellement au quotidien: 

Livret de communication quotidienne

 

En cas de besoin ou de difficultés rencontrées lors de l’hébergement, vous pouvez prendre contact avec le CPAS qui est chargé de l’accompagnement des ressortissants ukrainiens.

Aucune aide financière ou matérielle n'est prévue à ce stade pour les personnes qui accueillent chez elles des ressortissants ukrainiens.

Vous avez des questions sur l'accueil de ressortissants ukrainiens? 

Une adresse mail est à votre disposition pour poser vos questions: YWNjdWVpbC51a3JhaW5lQG9sbG4uYmUu 

Une ligne téléphonique est également accessible pour répondre à vos questions : 010 43 65 04

 

Démarches à effectuer auprès de notre administration 

Afin de pouvoir enregistrer les ressortissants ukrainiens au registre de la population, un rendez-vous doit être pris avec notre service Étrangers (pas d'accueil sans rendez-vous). 

Cliquez ici (lien à cliquer) pour contacter le service et obtenir un rendez-vous ou demander des informations.

Afin de gagner du temps et permettre à nos équipes de préparer le dossier, il est nécessaire de communiquer l'adresse de résidence sur notre commune et de joindre au mail les documents suivants :

- l'attestation de protection temporaire reçue lors de l'enregistrement à Bruxelles

- une copie du passeport 

-  une copie du cachet d'entrée dans l'espace Schengen (ou à défaut, un titre de transport daté vers une destination au sein de l'espace Schengen) 

Cliquer ici (lien à cliquer) pour connaître la liste des pays qui font partie de l'espace Schengen.

Un mail par famille concernée. 

 

Vous cherchez des vêtements pour des ressortissants que vous accueillez?  

Les magasins solidaires suivants proposent des vêtements à tout petit prix ou gratuitement: 

- Vestiboutique de la Croix Rouge : boulevard Martin, 3 à 1340 Ottignies

Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 17h

- Le "Truc à Troc" : place du Puddleur, 1 à 1348 Louvain-la-Neuve 

Ouvert le lundi de 14h à 17h45 et le jeudi de 9h30 à 17h45

- Le "Vestiaire solidaire" de Louvain-la-Neuve : Verte Voie, 20 à 1348 Louvain-la-Neuve

Sur rendez-vous au 0477/78 97 55 

- APIDES : rampe des Ardennais 18A, à 1348 Louvain-la-Neuve

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h30

 

Vous souhaitez faire un don pour les personnes restées en Ukraine? 

 

Dons d'argent :  

Méfiez-vous des arnaques et des personnes mal intentionnées qui seraient tentées de profiter des dons récoltés. Préférez les ONG officielles qui doivent rendre des comptes à l'Administration fédérale et qui s'engagent à communiquer auprès de leurs donateurs en toute transparence sur les dépenses effectuées grâce aux dons.

Le "Consortium 12-12" (qui est composé de 7 organisations membres) a mis en place "l'action Ukraine 12-12" qui a pour objectif de réunir les fonds nécessaires au financement d'opérations humanitaires en Ukraine et dans les pays voisins qui font face à un afflux important de réfugiés en provenance d'Ukraine.

Ces fonds seront utilisés pour mettre en place des programmes d'aide dans le domaine des soins de santé, de la nutrition, de l'approvisionnement en eau, de l'hygiène, de l'éducation en situation d'urgence, de soutien psychosocial et de protection des abus et exploitations.

Pour en savoir plus et faire un don : https://www.1212.be (lien à cliquer)

 

Dons de matériel:

L’ambassade d’Ukraine en Belgique a ouvert un centre de coordination pour l’aide proposée.

Ils manquent de nourriture non-périssable, d’eau, de médicaments, et de produits pour bébés mais aussi de nourriture pour animaux, de produits d’hygiène, d'équipements électriques, de couvertures, de sacs de couchage, ...

Pour plus d'informations, consultez sa page Facebook (lien à cliquer)

Numéro de téléphone général : 02/379.21.11

Numéro de téléphone pour l'aide humanitaire : 02/379.21.25

 

Une équipe de bénévoles organise également à Louvain-la-Neuve une récolte de dons (dans l'église St François d'Assise) qui seront acheminés directement vers l'Ukraine. 

Consultez ici (lien à cliquer) les détails de cette collecte (informations pratiques et liste des besoins)

Animaux de compagnie

Malgré une vaccination à grande échelle des animaux domestiques et sauvages, la rage circule encore en Ukraine. Certains animaux de compagnie ukrainiens arriveront en Belgique sans passeport européen (peut-être avec des documents ukrainiens) ou sans preuve de vaccination contre la rage enregistrée dans le passeport. Il est donc essentiel que les propriétaires d’animaux de compagnie en provenance d’Ukraine se rendent chez un vétérinaire dès leur arrivée en Belgique. Sur place, une identification et une vaccination de l’animal pourront avoir lieu. L’AFSCA a déjà informé en détails tous les vétérinaires de Belgique qui aideront à la régularisation correcte des animaux de compagnie qui entrent en Belgique et qui n’auraient pas de passeport européen (avec vaccination rage). Ces animaux doivent alors être identifiés, pucés et vaccinés selon le cas.

L'AFSCA prendra en charge une partie forfaitaire des frais vétérinaires, et Sciensano réalisera gratuitement la recherche d’anticorps antirabiques lorsque nécessaire.

L'AFSCA conseille également de faire (re)vacciner les chiens, chats et furets des familles d’accueil en Belgique qui seraient en contact avec ceux des familles ukrainiennes au cas où ces derniers n’étaient pas en ordre de vaccination contre la rage à leur arrivée.

Cliquez ici (lien à cliquer) pour en savoir plus sur le site de l'AFSCA

 

Plus d'informations sur la situation 

Vous pouvez également consulter le site www.info-ukraine.be (lien à cliquer) pour obtenir des informations sur la situation en Ukraine et son impact sur notre pays. 

 

CFE

 

 

 

 

Actions sur le document