Une belle édition
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 26.10.2018 - Marie-Claire Dufrêne

Le bilan des 24Heures vélo 2018 est très positif. L’UCLouvain déplore un arbre déraciné ; la police, 10 arrestations administratives (aucune judiciaire) : une nuit calme, donc. La course est revenue au centre de la fête (et de la ville), à la satisfaction de tous. Le vélo de la Ville est arrivé 3e dans la catégorie ASPU (notre photo).


Quelque 30.000 fêtards, 300 policiers (dont une cinquantaine de la police des chemins de fer), 95 volontaires de la Croix-Rouge, 30 infirmiers, 10 médecins, 9 ambulances, un véhicule médicalisé… les chiffres sont toujours très impressionnants.

La 41e édition des 24heures vélo s’est terminée le 25 octobre à 13h, juste après le concert de Colonel Reyel (6000 spectateurs) sur la Grand-Place de Louvain-la-Neuve.

Tous s’accordent à dire qu’il s’agit d’une excellente édition, en termes d’ambiance et de sécurité.

Dix arrestations administratives et aucune judiciaire, c’est deux fois moins que l’an dernier. La police a contrôlé 157 véhicules en quatre lieux et dressé 12 PV pour alcool au volant (deux conducteurs ont fait l’objet d’un retrait immédiat du permis de conduire pour 15 jours ; six, pour 6 heures ; quatre, pour 3 heures) et 1 PV pour détention de stupéfiants.

Au niveau médical, les secouristes ont totalisé 135 interventions, dans une proportion identique aux années précédentes : 2/3 en traumatologie, 1/3 pour des intoxications diverses (alcool essentiellement). Treize victimes - qui nécessitaient des examens complémentaires - ont été évacuées vers la clinique Saint-Pierre d’Ottignies. Un étudiant tombé de 5m de haut s’en sort avec un plâtre au poignet… un miracle !

Le service communal des Travaux chargé d’intervenir sur la voirie (pour veiller notamment à ce que les plaques de signalisation demeurent en place) n’a pas eu à déplorer de problèmes.

« Du côté des bâtiments de l’UCLouvain, une vitre étoilée et un arbre déraciné, ce qui signifie une édition très calme et très maîtrisée », se réjouit le vice-recteur aux Affaires étudiantes Didier Lambert.

Les étudiants du CSE ont reçu de nombreux messages de sympathie. Comme celui de ce membre du Kot Méca, entendu juste avant la conférence de presse de clôture de l’événement : « Ce que vous avez fait, l’équipe, c’est énorme ! Merci pour tout, on s’est bien amusés ! »

La Ville classée 3e

Dans la catégorie des vélos folkloriques, c’est le bulldozer du Kot à Jeux qui est arrivé en tête du classement, suivi du stade du Standard (la Liégeoise) et de la voiture de l’Ecam. Le vote des enfants est allé au char de Bastogne (la Lux).

Dans la catégorie course, bravo à Los Sticky Shoes (168 tours), déjà vainqueur l’an dernier, Décathlon Wavre (166 tours) et la team EPHEC Rocket (150 tours).

Dans la catégorie humanitaire, bravo à la team Scoute (149 tours), l’IMMC/Escalpade (142 tours) et la Maf Sportkot (139).

Un bravo particulier à nos collègues des services Travaux-Environnement, Informatique, Activités et Citoyens, Fêtes et Manifestations, Cartographie… qui concourraient pour la première fois avec un vélo « Ville d’Ottignies-LLN ». Ils se sont classés en 3e position dans la catégorie ASPU (Association Sportive du Personnel Universitaire), qui comptait dix équipes.

Le Village des enfants, sur le thème des matelots, a accueilli 350 petites têtes blondes ; le village des ados, 300 jeunes (et 5 équipes de 6 pour les 240 minutes) ; le Challenge sportif, 33 équipes de 4.

La Fête des voisins a attiré 300 habitants : les 40 repas prévus étaient déjà tous réservés une semaine avant le début de l’évènement, ce qui amènera les organisateurs à penser plus grand pour la 42e édition.

Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer