Un éléphant différent et gourmand
Affichage pour les mal voyants

Apprendre - 22.06.2017 - Marie-Claire Dufrêne

La fin de l’année scolaire se fête aussi chez les maternelles. A l’école de Blocry, il a été question de peinture, de vélo… et de marchand de glaces !


La fin de la 3e maternelle, c’est déjà une étape dans la vie. A l’école communale de Blocry, on a souhaité marquer le coup, en organisant une fête, le 21 juin, qui réunissait les parents, les enseignants, la direction… et bien sûr, les élèves de 3e maternelle.

« Ils ont reçu un t-shirt « On grandit ensemble », en guise de souvenir », explique Mme Dominique, une des institutrices.

Le lendemain, un air de vacances régnait dans la cour de l’école. C’est qu’en plus de la canicule, une surprise était annoncée. Les enfants de toutes les classes maternelles ont vu les grilles de l’école s’ouvrir… pour laisser passer la camionnette d’un certain glacier bien connu dans notre ville.

« Miracle ! » a-t-on crié (en guise de résumé).

Vanille, fraise ou chocolat – du sorbet pour les enfants allergiques au lactose – une boule pour chacun, « c’est une tradition », se réjouit Mme Jamart, la directrice.

Une fresque murale

Mais on n’a pas fait que fêter et manger ! Toute l’année, les élèves de la classe de Mme Agnès ont travaillé sur le thème de l’art. Ils ont découvert les techniques de Pablo Picasso, Gustav Klimt, Alexander Calder, Keith Haring… Ils ont visité le Musée Folon, peint un carton toilé à la manière de Miro, pour la fête des papas… avant de réaliser une peinture en « art spray », le 13 juin, sur un mur de la cour de récré.

Ils en ont d’abord choisi le thème : l’éléphant Elmer, né de toutes les couleurs, qui rêvait de devenir gris pour ne pas être différent des autres.

« Non seulement l’éléphant est le sigle de notre école, mais aussi, nous avons réfléchi à la différence. Car à Blocry, beaucoup de nationalités sont représentées », détaille Mme Agnès.

Charline, Elias, Eve et Louise nous montrent des visages blancs et d’autres beiges, des cheveux lisses et d’autres crépus. Une seule copine porte des lunettes, la journaliste aussi.

Après avoir reçu l’autorisation de l’échevin de l’Enseignement - les enfants ont appris que les graffitis ne sont pas toujours permis - appel a été fait aux ouvriers communaux, pour nettoyer le mur et y appliquer une couche de primer.

L’éléphant a été dessiné par l’éducateur-graffeur ottintois David Gillet, mari de Mme Eve. Le peintre-artisan (spray-art.be) a appris le fonctionnement des petites bombes de spray aux élèves, qui ont coloré les cases de l’éléphant.

De l’avis unanime : ce n’était pas facile ! Trop près, la peinture coulait ; trop loin, elle s’envolait. Mais au final : quelle fresque magnifique !

Maîtrise du vélo

Pendant ce temps, les élèves de l’autre classe de 3e maternelle ont travaillé la maîtrise du vélo, avec Mme Dominique. Ils ont apporté leur bicyclette à l’école pendant 15 jours, avant de se mettre en selle pour une excursion d’une journée complète. Certains à deux roues, d’autres à quatre, ils ont traversé Louvain-la-Neuve, sont passés à côté de son lac et de son musée Hergé… sous les yeux ébahis (et plusieurs fois, les applaudissements) des passants.

« Nous avons pique-niqué en cours de route et effectué un « tour du monde » à vélo sur le site du centre sportif : bascules, passerelles, serpentins… pour perfectionner notre technique. »

La glace offerte le 22 juin était donc amplement méritée. Dans deux mois, la promotion 2017 fera sa rentrée en 1ère primaire. De nouveaux apprentissages en perspective…
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer