Brique et Pomme se marient
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 19.09.2016 - Marie-Claire Dufrêne

La mise en scène du mariage de M. Brique avec Mme Pomme a valu au quartier du Bon Air de remporter le concours des chars, les 17-18 septembre à Ottignies, dans le cadre des Fêtes de Wallonie.


Jean-Joseph le briquetier et Charlotte de Mousty ont l’honneur de vous faire part du mariage de leur fils M. Brique avec Mme Pomme de Céroux. Une annonce en fanfare, sur le char customisé par les habitants du quartier du Bon Air, pour la 33e édition de la marche aux flambeaux, le 17 septembre.

« Nous y avons travaillé depuis le mois de juin », explique Chantal Mattelart, représentante du quartier. « Les structures - la cheminée, les pommiers… - ont été réalisées en papier mâché : heureusement qu’il ne pleut pas ! »

Une merveille de char, avec un bocal de compote de pommes d’amour en guise de récipient pour les flambeaux, une photo représentant une peinture de l’ancienne briqueterie du Bon Air, des pommes lumineuses… et tout autour, les invités de la noce, chantant « Pomme de reinette et Pomme d’api, brique brique rouge… Pomme de reinette et ses amis, à Céroux-Mousty ! »

« 17 jupes pour les filles, 9 costumes de briques pour les garçons. C’est moi qui ai tout cousu ! »

Pour son imagination et l’investissement de ses habitants, le Bon Air a remporté le concours des chars, cette année encore ! Les prix étaient remis le 18 septembre, sous le chapiteau des Fêtes de Wallonie, au Cœur de Ville d’Ottignies.

Limauges (2e) et Céroux (3e)

Difficile de faire mieux ! Les autres quartiers n’ont pas baissé les bras pour autant. Ainsi, Limauges est arrivé en 2e position, avec un char représentant la Chapelle aux Sabots de la chaussée de Bruxelles.

« La légende raconte que les filles venaient accrocher un sabot à la chapelle, pour trouver un mari », raconte Monique Fievez.

Céroux, en 3e position, avait décoré son char avec un morceau de la guirlande du bal aux lampions annuel et des montgolfières lumineuses. Plusieurs peintures, réalisées par des artistes locaux, représentaient la tour de Moriensart, l’église, l’ancienne maison communale, la vocation rurale du village…

En 4e position, le char de Limelette était animé par les danseurs des Vis t’Chapias du Stimont.

En 5e position, La Croix avait décoré son char sur le thème d’Halloween, faisant référence à la fête organisée chaque année au domaine provincial du Bois des Rêves.

Avec un lionceau sur une petite butte, au milieu d’une morne plaine, les Thomaziens ne s’attendaient pas à mieux qu’une 6e place. Mais ils ont promis de se dépasser pour la prochaine édition (la 40e !) des Fêtes de Wallonie.

Le char de Louvain-la-Neuve ne respectait pas le thème « Folklore de la province du Brabant wallon », ce qui explique sa présence en fin de classement. Le Centre culturel avait choisi la tortue de mer, pour sa Transhumance.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer