Dojo fédéral à Blocry
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 28.05.2015 - Marie-Claire Dufrêne

La première pierre posée le 26 mai, en présence notamment du président du Parlement wallon André Antoine, du ministre des Sports René Collin, du président de la Fédération Francophone Belge de Judo Michel Bertrand et du directeur du sport de haut niveau au Comité Olympique Interfédéral Belge Eddy De Smedt (notre photo).


La Fédération Francophone Belge de Judo (FFBJ) – 12.000 affiliés, 210 clubs en Fédération Wallonie Bruxelles - cherchait à regrouper ses activités en un seul lieu. Ce sera sur la triplette de tennis T4 (celle qu’on voit depuis le parking, non couverte par une bulle), au centre sportif de Blocry.

Les responsables du complexe ont accepté de mettre cet espace à la disposition de la FFBJ à la condition de pouvoir occuper l’infrastructure à certaines heures, pour des activités de danse, relaxation, psychomotricité, karaté…

La construction du nouveau dojo fédéral sera prise en charge par la FFBJ, avec des subsides Infrasports, pour un budget total d’environ 1,4 million d’euros. Les bureaux de la Fédération prendront également leurs quartiers dans cette infrastructure, qui comptera un espace de plus de 1.000m² pour l’entraînement des sportifs. La gestion et l’entretien seront assurés par le centre sportif de Blocry.

165 jours de chantier

La première pierre a été posée symboliquement, le 26 mai.

Le président du Parlement wallon André Antoine, le ministre des Sports René Collin, le président de la Fédération Francophone Belge de Judo Michel Bertrand et le directeur du sport de haut niveau au Comité Olympique Interfédéral Belge Eddy De Smedt ont été invités à poser leurs mains dans le ciment, pour une prise d’empreintes.

En présence des autorités communales et de l’UCL, des responsables d’Infrasports et du complexe sportif de Blocry, ainsi que de plusieurs élites du judo (notamment Toma Nikiforov, tout juste médaillé de bronze aux Masters de Rabat, qu’on aperçoit sur notre photo).

« Il nous manquait un outil pour valoriser encore mieux l’ensemble de nos activités », a déclaré le président de la FFBJ Michel Bertrand. « Nous ouvrirons nos infrastructures à la Faculté des sciences de la motricité de l’UCL ainsi qu’aux clubs sportifs ottintois. »

« Avec l’arrivée du dojo fédéral, notre centre sportif entre dans une nouvelle dimension, nationale et internationale », a constaté le directeur du complexe de Blocry Marc Jeanmoye. « Cette nouvelle dimension nous poussera à revoir notre organisation, pour intégrer les exigences du sport de haut niveau. »

L’inauguration du nouveau dojo est espérée pour la fin de l’été 2016.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer