Ville amie des aînés
Affichage pour les mal voyants

Seniors - 23.05.2013 - Marie-Claire Dufrêne

Ville et CPAS multiplient les initiatives en faveur des aînés.


Le nombre de nos habitants âgés de plus de 65 ans a augmenté de 30%, entre 2002 et 2011. Ils sont aujourd’hui un peu plus de 4500.

« Nos deux centres urbains sont devenus des résidences à ciel ouvert ! Ils offrent tous les services de proximité nécessaires », constatent l’échevine en charge des Aînés Cécile Lecharlier et la présidente du CPAS Jeanne-Marie Oleffe. « On le voit quand on passe devant les restaurants à l’heure du plat du jour : beaucoup d’aînés s’y trouvent ! Sans parler de ceux qui déambulent dans les galeries couvertes, éventuellement à l’aide d’un trotteur. C’est génial ! »

Les dernières études démographiques laissent penser que ce phénomène est loin d’être achevé. Le vieillissement de la population est donc devenu un enjeu de société majeur.

« Le Conseil consultatif des Aînés se préoccupe de la question de l’isolement des personnes âgées depuis plusieurs années. Nous-mêmes avons organisé deux cycles de conférences, sur le passage de la vie professionnelle à la retraite et sur « Vieillir, la belle affaire ». »

Un subside de 50.000€

En 2012, la Région wallonne a lancé un appel à projet « Ville amie des aînés » pour soutenir les pouvoirs locaux désireux de mettre en place ou d’approfondir une politique encourageant le vieillissement actif. Ville et CPAS y ont répondu en commun, en présentant une série d’activités optimisant la santé et la participation des citoyens âgés.

« Notre projet a été primé et bénéficie d’une subvention de plus de 50.000€ », se réjouissent Cécile Lecharlier et Jeanne-Marie Oleffe.

Ce subside a permis d’organiser des séances de gymnastique adaptée aux aînés « Gymsana » à la Résidence du Moulin (ouvertes à tous) et dans le quartier du Buston, des ateliers de cuisine diététique (correspondant aux besoins es aînés) et des ateliers « Signe avec moi » (pour faciliter la communication lors de la perte progressive de l’audition), des groupes de parole pour les grands-parents…

« Nous lançons maintenant un projet de jardinage autour de tables de culture. Trois tables hautes et creuses seront installées en face du restaurant de la Résidence du Moulin, dans lesquelles les aînés pourront jardiner sans se casser le dos. Ils seront conseillés par le jardinier David Rosier, déjà chargé d’encadrer les potagers communautaires de la ville. Il y aura aussi des pots de fleurs à La Pyramide, que les seniors entretiendront avec les enfants de la crèche. »

Ville et CPAS ont prévu d’éditer une carte mobilité (reprenant toutes les possibilités de se déplacer à Ottignies-Louvain-la-Neuve) et de soutenir une conférence sur la fin de vie, le 30 septembre, dans le cadre du colloque wallon des soins palliatifs organisé par l’ASBL Pallium.

L’appel à projet « Ville amie des aînés » prendra fin le 30 septembre. Ville et CPAS espèrent qu’il sera reconduit, pour pouvoir poursuivre le travail entrepris en faveur des aînés.

Info : 010 / 43 61 70 (Ville) ou 010 / 43 65 11 (CPAS)
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer