Radon
Affichage pour les mal voyants

Qu'est-ce que le radon et quel est le risque du radon pour la santé ?

Le radon est un gaz radioactif. Il provient de la désintégration de l’uranium naturel présent dans le sol. En Belgique, il se dégage naturellement des zones où le schiste affleure. Il est inodore, incolore et insipide. C’est la 2e cause de cancer du poumon, après le tabac. Les fumeurs sont particulièrement concernés, car les effets nocifs du radon et du tabac se renforcent. Le radon provient de la désintégration de l'uranium et il s'inscrit dans une série de 14 transformations, appelée " chaîne de désintégration ". Lorsque l'uranium se désintègre, il émet un rayonnement alpha, bêta et gamma, de même qu'une série de produits qui incluent le radon. À son tour, le radon se désintègre en une série de produits radioactifs.

(Si vous souhaitez plus de précisions sur le radon, le risque qu’il représente, reportez-vous au site spécialisé cité ci-dessous)

Où trouve-t-on du radon ?

Le radon est présent partout dans notre sol. Sa concentration est plus importante dans certaines roches. Chez nous, on le retrouve là où il existe des affleurements schisteux.

Une carte a été établie à l’échelle de la Belgique pour montrer les zones où le risque apparaît le plus important : (http://fanc.maps.arcgis.com/apps/Viewer/index.html?appid=015b627fde334c15a28e5f71d0e4011e).
Ottignies-Louvain-la-Neuve une des communes du Brabant wallon les plus concernées par les émanations de radon, une carte affinée a été réalisée pour notre territoire ; toutes les zones du territoire communal ne sont pas concernées de la même manière (voir ci-dessous).

Comment le radon peut-il s’accumuler dans un bâtiment ?

A l’air libre, le radon se dilue vite. Dans un environnement confiné, il aura tendance à se concentrer. La concentration du radon de votre habitation dépend

o de la nature du sous-sol

o des caractéristiques intrinsèques de votre bâtiment (caractéristiques de la dalle, des joints, des modalités de ventilation,...).

Comment savoir s’il y a du radon chez moi ?

Dans les bâtiments existants, on pourra mesurer la concentration du radon grâce au placement d’un le petit détecteur dans une pièce de vie pendant plusieurs semaines durant les mois où on ouvre le moins les fenêtres (entre octobre et février), va détecter la concentration du gaz. Si le taux de radon détecté est important, des mesures - parfois très faciles à mettre en œuvre - vous seront proposées. Si le taux est vraiment important, des aménagements plus conséquents pourront être envisagés (la Wallonie peut subsidier de tels aménagements).

Seules les pièces situées en sous-sol ou au rez-de-chaussée sont concernées. Si vous habitez dans un appartement situé à l’étage, il est inutile de tester votre logement.

À noter qu’une détection est recommandée tous les 10 ans (le sous-sol évolue, de même que les bâtiments) et certainement chaque fois qu’un bâtiment fait l’objet d’une rénovation. Pour commander un détecteur ? http://www.actionradon.be/

Je vais construire, je vais rénover

Dans les zones où le risque est plus important, des mesures simples sont hautement conseillées pour assurer, lors de la construction, l’étanchéité de la dalle de sol.

Zoom sur Ottignies-Louvain-la-Neuve

Ottignies-Louvain-la-Neuve est une des communes du Brabant wallon les plus concernées par le « risque radon ».

Cela est dû à la présence, dans la vallée de la Dyle, de roches schisteuses qui affleurent. Or, le radon se dégage du schiste.

Par ailleurs, de nombreux habitants ont déjà fait effectuer une détection du radon dans leur habitation et chaque point d’analyse a été précisément répertorié. On connait donc les zones dans lesquelles les analyses ont mis en évidence une présence de radon.

La carte ci-dessous rassemble ces deux données :





















- D’une part, les zones où le schiste affleure apparaissent en violet sur la carte :

- D’autre part, en tenant compte à la fois de la présence du schiste et des résultats des détections déjà effectuées sur le territoire communal, les zones où on estime que le problème se pose le plus souvent ont été coloriées : ce sont les carrés de couleur (de 1km sur 1 km) qui indiquent l’estimation de la proportion de bâtiments concernés :

carré rouge : on estime que plus de 20% des bâtiments présentent un taux de radon qui nécessiterait une action (soit plus de 300 Bq/m²). Avec un taux de 300 Bq/m², une attention particulière à la ventilation et l’aération des pièces de vie peut suffire à réduire suffisamment le risque, mais les taux peuvent être plus importants et nécessiter des actions plus conséquentes le cas échéant, le Service d’Analyse des Milieux Intérieurs de la Province du Brabant wallon pourra vous conseiller et, si des travaux d’aménagements sont nécessaires, la Région wallonne peut les subsidier.

carré orange : entre 10 et 20% des bâtiments présentent un taux de radon qui nécessiterait une action (soit plus de 300 Bq/m²)

carrés jaunes : entre 5 et 10% des bâtiments présentent un taux de radon qui nécessiterait une action (soit plus de 300 Bq/m²)

carré vert : entre 1 et 5% des bâtiments présentent un taux de radon qui nécessiterait une action (soit plus de 300 Bq/m²)

Dans les parties de la carte où il n’y a pas de carré coloré, on estime qu’il y a moins de 1% des bâtiments qui présentent un taux de radon qui nécessiterait une action (soit plus de 300 Bq/m²). Cela ne veut donc pas dire qu’il ne peut pas y avoir de problème de radon dans ces zones ; la probabilité est faible, mais elle n’est pas nulle…

La carte vous permet donc de vous rendre compte grosso modo de la probabilité que votre habitation soit confrontée à un problème de radon (si vous n’avez pas pris de précaution particulière à ce propos lors de sa construction). Les habitants dont les logements se trouvent dans un carré colorés sont particulièrement invités à effectuer une détection. Ailleurs, le risque est moindre, mais il n’est pas nul. Si vous voulez en avoir le cœur net, n’hésitez pas à demander vous aussi un détecteur.

Attention : si vous avez déjà effectué une détection, il est recommandé de refaire une analyse tous les dix ans : les bâtiments évoluent, de même que le sous-sol…

Pour commander un détecteur : www.actionradon.be
Le prix du détecteur est de 20€ durant la campagne de détection (il doit rester trois mois dans la pièce la plus fréquentée entre le mois d’octobre te le mois de février). Vous recevrez toutes les instructions nécessaires.

Vous trouverez de nombreuses précisions sur le radon, les risques qu’il représente et la manière de s’en prémunir sur le site www.actionradon.be

Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer
Nous contacter

Les services administratifs


Téléphone +32 (0) 10 43 60 00 Fax +32 (0) 10 43 61 09
Espace du Coeur de Ville, 2
1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Les horaires

Les services Population - Etat civil et Urbanisme sont accessibles
Autres services
Les jours de fermeture 2017


Les échevins

Les conseillers

Les services