Le jaune du ROS, lumineux
Affichage pour les mal voyants

Enfance - Jeunesse - 03.08.2017 - Marie-Claire Dufrêne

L’Ottintoise Laure De Vreese et le Néolouvaniste Lukas Jara Sanchez ont été engagés dans le cadre de l’opération Eté solidaire, notamment pour repeindre les façades du club de foot du Stimont.


Cette année, la Ville a engagé 28 jeunes (15-21 ans), dans le cadre de l’opération Eté solidaire. Ils ont réalisé des aménagements dans les potagers de quartiers, nettoyé les abords des rivières, supprimé le prunus invasif dans les bois, entretenu les espaces sportifs communaux, effectué des travaux d’intérieur et d’extérieur… pour le compte de la Ville, mais aussi de plusieurs partenaires : le Centre Sportif Local Intégré (CSLI), le Comité des Fêtes de Wallonie, la maison des jeunes «Centre Nerveux», la société de logements de service public «Notre Maison», la Ferme équestre…

« Nous avons reçu une centaine de candidatures, et après autant d’entretiens, sélectionné les meilleures. Suivant différents critères (mixité sociale, mixité garçon-fille, mixité des âges…) imposés par la Wallonie, qui finance 2/3 des salaires », explique l’échevin de la Jeunesse Benoît Jacob.

Une aubaine pour l’Ottintoise Laure De Vreese (15 ans) et le Néolouvaniste Lukas Jara Sanchez (19 ans), engagés pour la période du 31 juillet au 11 août. Ils ont notamment été chargés de repeindre les façades du FC Royal Ottignies Stimont (ROS) en jaune (la couleur du club, avec aussi le bleu).

« J’ai joué ici quand j’étais petit, donc ça me fait plaisir de travailler pour le club » a déclaré le second aux journalistes venus se rendre compte de l’état d’avancement du chantier, le 3 août.

Fils d’un peintre en bâtiments, Lukas n’a pas eu grand peine à manipuler directement le pinceau. A l’inverse de Laure, pour qui c’était une découverte.

« Elle a vite progressé. Aujourd’hui, c’est du travail de pro », l’encourageait Mustafa Kabuh, l’éducateur de rue chargé d’encadrer les jeunes pour la Cellule de développement communautaire.

Avec l’argent dûment gagné, Laure partira sans doute au Brésil avec son école. Lukas, lui, mettra son salaire de côté pour acheter une voiture.

Nouveaux châssis

Le président du Comité du ROS Pierre Zoete était aux anges, au pied de l’échafaudage.

« Depuis près de 20 ans que je suis actif pour le ROS, je n’ai pas souvenir de lui avoir connu un quelconque rafraîchissement des façades. C’était vieillot, ça pelait… Deux nouveaux panneaux - avec le logo du club - viendront remplacer les anciens, qui étaient tordus. »

Pierre Zoete a préparé le travail, avant l’arrivée des jeunes : karcher, ponçage, grattage… avec l’aide de quelques bénévoles du club.

« Maintenant que l’extérieur est si lumineux, les membres sont motivés pour repeindre l’intérieur! »

Les châssis du ROS ont été remplacés l’an dernier, ce qui a nettement amélioré le confort de l’infrastructure. Deux nouveaux pavillons sont attendus, pour augmenter le nombre de vestiaires. Après, il est prévu d’améliorer l’isolation des plafonds.

« La Ville réitère l’opération Eté solidaire depuis plusieurs années, convaincue du fait qu’impliquer les jeunes dans la valorisation et l’amélioration de leur quartier/leur environnement permet de développer leur sens de la citoyenneté », se félicite l’échevin de la Jeunesse. « Beaucoup de jeunes s’ennuient pendant les vacances. Ici, il faut se lever tôt, mais on ne perd pas son temps. Les retours sont très positifs, de la part des jeunes et des bénéficiaires. »
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer