Une Maison du développement durable
Affichage pour les mal voyants

Lieu de veille permanente

Depuis 10 ans, la Maison du Développement Durable (MDD) entend faire vivre la transition vers une société plus écologique, plus équitable, plus conviviale. Localement et globalement.

Imaginé par le Pr Michel Installé (anciennement président de la Commission environnement et développement durable " CENV " de l'UCL) à la veille d’accéder à l’éméritat, le projet d’ouvrir une Maison du Développement Durable accessible à tous (écoliers, étudiants, professeurs, curieux, experts, acteurs, penseurs...) a immédiatement été soutenu par le recteur de l’époque Bernard Coulie et le bourgmestre toujours en fonction Jean-Luc Roland. La MDD devait être un lieu fédérateur, une interface entre la recherche sur le développement durable et les citoyens acteurs de la transition.

L’UCL a mis un local à disposition - l’ancienne DUC (diffusion universitaire), place Agora - et le service communal des Travaux l’a aménagé.

« Le souhait était qu’il soit très visible et accessible, assez grand pour permettre d’accueillir des expositions », se souvient Alain Dangoisse.

Une personne a été détachée par la Ville, une autre par l’UCL, pour y assurer l’animation. Depuis toujours, elles ont bénéficié de l’aide d’un « article 60 », en contrat d’insertion et d’apprentissage pour le compte du CPAS, chargé de l’accueil des visiteurs et de la permanence téléphonique.

« La Ville s’occupe du nettoyage et des réparations, l’UCL gère les compteurs et la maintenance informatique. Les deux institutions sont représentées de manière égale, au sein de l’Assemblée Générale et du Conseil d’Administration. »

Après 10 ans de fonctionnement, on peut parler d’une réussite.

« Les premières années, il a surtout été question de sensibilisation et d’information. Nous avons organisé de nombreuses conférences, dans les auditoires Agora (60 à 120 participants) et Socrate (500 à 600 participants). Nous avons invité plusieurs célébrités, qui ont toujours accepté de témoigner gratuitement : Pierre Rabhi, Satish Kumar, Mgr Sorondo, Gunter Pauli… Sans compter les spécialistes issus de la communauté universitaire : Olivier de Schutter, Jean-Pascal van Ypersele, Isabelle Cassiers, Eric Lambin… Aujourd’hui, nous sommes passés dans une phase plus active, où les citoyens s’impliquent concrètement. »

Un vaste réseau

Alain Dangoisse et Marie-Jo Cantineau veillent à ce que chacun se sente chez lui à la MDD. On s’y rend pour consulter ou emprunter une revue, un livre ou un DVD (c’est gratuit, seule une caution est demandée en cas d’emprunt), obtenir les coordonnées d’un spécialiste dans telle ou telle matière qui concerne le développement durable (agro-écologie, permaculture, biodiversité…), trouver un conférencier, questionner sur les enjeux afin de compléter un mémoire d’étudiant…

« Notre réseau est très étendu. Nous sommes connus et reconnus dans un rayon de 25km autour de Louvain-la-Neuve. Quelque 3000 personnes reçoivent notre lettre d’informations. Le Repair-Café organisé tous les mercredis, de 16h30 à 18h, attire des visiteurs de Genval, et même de Namur, qui viennent jusqu’ici en bus, pour apprendre à réparer un ordinateur, une tondeuse, une machine à café, un sèche-cheveux… C’est gratuit également. Il y a parfois une file d’attente ! »

Alain Dangoisse évoque un lieu de « veille permanente », où de nombreuses associations se réunissent, pour monter des projets ensemble : les Cafés Citoyens initiés avec le Centre culturel d’Ottignies, le festival Alimenterre avec SOS Faim, la bourse aux plantes dans le cadre du Printemps des Sciences, le Salon du recyclage à l’occasion du marché de Noël, les capsules vidéo « Filme ton métier durable » avec le Centre d'information et d'orientation de l’UCL, Finance-la-Neuve, la monnaie locale « le Talent », le forum « One people – One planet »… L’Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP) Helia est née dans les locaux de la MDD (environ 150 foyers en font partie, qui consomment les légumes récoltés du matin par le maraîcher de Louvain-la-Neuve Nicolas Deeker et son équipe). De même, la reconnaissance d’une vingtaine d’itinéraires pour rejoindre Louvain-la-Neuve à vélo, depuis les communes voisines, dans le cadre de « Green campus ».

« La MDD est un lieu très soutenant pour les jeunes. Nous accueillons la plateforme des kots à projets pour le développement durable : 8 kots (Oasis, Oxfam, Kap Vert, Devlop’kot, Kout-Pouce, Jeunes et Nature, Planète Terre, Kap sur l’Avenir) se réunissent deux fois par mois, de septembre à avril/mai, pour partager des idées, imaginer des actions d’information et de sensibilisation, mener un travail sur la gestion des déchets avec l’éco-conseillère de la Ville… Ils vont régulièrement dans les écoles, organisent une journée annuelle du développement durable « D-Day », participent au festival de l’Eau et du Climat… »

L’animateur se souvient de la « Fête des gens de tous les pays et de tous les âges » organisée avec la Cellule de développement communautaire (CDC) de la Ville. Près de 20 associations d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ont réfléchi au contenu de l’assiette, son impact sur le monde et sur la santé… avec les habitants des quartiers. Après quoi, un grand repas bio a réuni tous les participants à la Ferme du Biéreau. Cette initiative a coïncidé avec la création des potagers collectifs dans les quartiers et du « Voyage sans pétrole » de l’AMO La Chaloupe.

« L’assemblée générale de la MDD a aussi impulsé le processus de réflexion « Ottignies-Louvain-la-Neuve, Ville laboratoire de transition », dès 2013. Le but est de produire une vision partagée (Ville, UCL et citoyens), concrétiser une série d’expériences-pilote de la Transition… »

Refondre la Maison

Les projets se multiplient. Avec les écoles primaires et secondaires de la commune (les enseignants veulent faire participer leurs classes), avec l’Ecole Normale Catholique du Brabant Wallon (l’ENCBW réfléchit aux outils et supports pédagogiques à concevoir pour leur réseau de 500 écoles), avec les entreprises…

« Avec le temps, on a réalisé qu’une transdisciplinarité était indispensable, pour obtenir des résultats. Beaucoup plus qu’auparavant, on se met ensemble - agronomes, économistes, ingénieurs, médecins… - pour partager les visions », constate Alain Dangoisse. « Aussi avons-nous prévu de refondre la Maison - au sens de « fonder à nouveau » - pour qu’elle puisse répondre aux nouvelle attentes. Car la perception des défis a évolué. On voit désormais que les citoyens génèrent des solutions : habitats groupés, quartiers en transition, groupements d’achats collectifs… Il y a dix ans, on ne l’imaginait pas, cela devait venir d’en haut. Je pense que le film « Demain » a été un superbe levier : chacun a pris conscience qu’il pouvait apporter sa pierre à l’édifice. »

Info : www.maisondd.be



Contact 
010 / 47 39 59            alain.dangoisse@maisondd.be

Plus d'infos : Site de la MDD





Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer
Nous contacter

Les services administratifs


Téléphone +32 (0) 10 43 60 00 Fax +32 (0) 10 43 61 09
Espace du Coeur de Ville, 2
1340 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Les horaires

Les services Population et Etat civil sont accessibles
Le service Urbanisme
  • Lundi de 12h30 à 19h
  • Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30
  • Le samedi matin (UNIQUEMENT pour la consultation des dossiers soumis à enquête publique ou à annonce de projet, et moyennant prise de rendez-vous préalable au moins 24h à l’avance).
    + d'infos >>
Autres services
Les jours de fermeture 2018


Les échevins

Les conseillers

Les services